En quelle langue?

lundi 19 janvier 2015

Looking for Alaska, de John Green

 Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young. 
 
Ecrit par John Green
Aux éditions HarperCollins
263 pages


                 MON AVIS

  Alors, déjà, un graaaaaand merci à Sandrine, du blog Au Fil des Mots, qui m'a permis de sortir cette lecture VO de ma PAL ! ♥ En fait, j'ai tout le coffret des John Green en VO, mais jusqu'à maintenant je n'avais lu que The Fault in our Stars, juste avant d'aller voir le film et je n'avais pas le "courage" de me plonger dans les autres même si je n'avais pas eu beaucoup de difficultés avec mon chouchou ♥
 
  Pour être franche, j'ai eu un tout petit plus de mal avec celui-ci niveau langue, mais seulement à un passage, vers le milieu/fin de la première partie (le livre est divisé en deux : Before et After). Mais étant donné que je ne connaissais pas du tout l'histoire ni rien, j'étais plutôt fière de moi en arrivant à la fin sans avoir eu trop de difficultés !

  Et une fois de plus, John Green a frappé. John Green et sa magie ont opéré mon petit cœur et ... beh voilà voilà une fois de plus, ce livre est un véritable coup de cœur complètement et indéniablement inébranlable (non, non, même ça, ça ne suffit pas :) ) !

  L'histoire commence plutôt "basiquement" : Miles entre dans un internat pour l'année, il n'avait pas d'amis dans son ancien lycée et s'y sentait carrément mal. Il fait la connaissance du Colonel (...son vrai nom déjà ? Help meee ! ^^"), de ses amis et surtout d'Alaska. Une jeune fille qui semble bien plus mature que son âge ne le laisserait penser, et bien plus marquée par la vie que les autres également.
  On apprend à connaître tout ce petite monde, à travers leur amitié, leurs amours, leurs embrouilles, leurs bêtises...et on s'attache terriblement, terriblement à eux. Jusqu'à ce que. After...

  Voilà, donc je ne peux pas vous en dire plus pour ce qui est de l'histoire, simplement que jusqu'à tourner la page où est écrit After, je ne savais absolument pas à quoi ce After pouvait bien se référer. Je suis peut-être un peu trop naïve, un peu trop stupide, mais...le choc ! C'a été intense de mon côté et...okay j'avoue : j'ai versé quelques larmes.

  Looking for Alaska, c'est un de ces rares romans où il vous semble que tout a été travaillé, fignolé dans les moindres détails, et en même temps vite écrit, presque bâclé par endroit tellement l'auteur a voulu être sincère dans ses mots. C'est l'un de ses livres qui provoquent une sorte de déchirure. C'est l'un de ces livres où vous ne penser qu'à une chose : connaître la raison. Savoir pourquoi. C'est l'un de ces livres où, en arrivant à la fin, vous ne vous sentirez pas libres parce que vous aurez quitté les personnages auxquels vous vous étiez tellement attachés. C'est l'un de ces livres à l'histoire a priori banale mais qui bouleverse tous vos repères. C'est l'un de ces livres qu'on n'oublie pas. Vraiment pas.

  Ce que j'ai aimé aussi, c'est la simplicité des gestes. Tous les ados se reconnaitront dans les aventures de notre petite bande. Okay, ils ne passeront pas tous obligatoirement par la clope, la drogue, l'alcool et le sexe aussi "condensément" (oui, oui, c'est à peu près résumable comme ça, par moments... ;) Et oui, j'invente pas mal de mots dans cette chronique, mais pour John Green et ses chefs-d'oeuvre, que ne ferait-on pas ?), mais l'auteur arrive diablement parfaitement à saisir les instants, à prendre ces petits moments de joie, de peine, de nouveauté, de changement, qui font qu'un ado commence à comprendre la vie et à la vivre comme adulte. Il arrive à nous donner la vraie sensation : tout est facile et tout est complexe à la fois. Comme ces photographes qui arrivent à capturer une émotion, John Green parvient à la coucher sur le papier.

  L'écriture y est sans doute pour beaucoup, également. Alors, bien sûr, j'ai eu un tout petit peu plus de mal à suivre que si le livre avait été en Français, mais lire un livre en VO donne aussi beaucoup de charme à la lecture, je trouve. Il y a un rapport différent, plus brut, moins entrecoupé par plusieurs personnes... On se dit plus que l'auteur a écrit comme...pour nous en quelque sorte, alors que quand un traducteur passe avant et tout ça, ça se voit, et il y a une sensation différente (ne me prenez pas pour une folle, merci d'avance O:) ) . Bref, il y a une barrière de moins et j'ai beaucoup apprécié la proximité supplémentaire que ça donnait avec les personnages. Le style est fluide et fort, comme s'il voulait donner du souffle aux protagonistes, les élever.
 
 J'ai beaucoup aimé l'acharnement de Miles. Je l'ai trouvé tellement humain, ce garçon, tellement vrai et plausible et...réel ! Sa fixation à apprendre tous les derniers mots des personnages connus -un vrai plus, j'ai trouvé ça magnifique de découvrir cet "univers"-, ses petites manies, ses remises en question à lui aussi et son égocentrisme parfois...je me suis vraiment beaucoup attachée à ce personnage. Tout comme à Chip (ça y est, j'ai retrouvé, son vrai nom !) surtout que lui a la même fixation que moi : apprendre les capitales de tous les pays (oui oui, je peux vous en réciter pas mal O:) ).
 
  Et puis il y a une telle philosophie dans ce livre, une telle essence qui nous amène à nous poser tant de questions, à remettre tant de choses en cause...c'est assez impressionnant ! Comme dans TFIOS, John Green arrive, avec une histoire qu'on pourrait trouver banale, à tout bouleverser et encore une fois...c'est très éprouvant pour le lecteur -ça l'a été pour moi. La vie, la mort, l'amour, le temps...tant de mots qu'on emploie si souvent et auxquels on ne réfléchit pas assez.
 
  Enfin. Pour la deuxième fois, je ne ressors vraiment vraiment pas indemne d'un écrit de John Green et Looking for Alaska est le seul roman à avoir égalé The Fault in our Stars pour l'instant de mon côté, ce qui est assez significatif, je pense.
 
  Tout comme Sandrine, je ne peux que vous le conseiller, vous le recommander, vous ordonner de le lire.
  Un énorme coup de cœur ♥
 

21 commentaires:

  1. Ah, zut ! J'étais prête à te hurler CHIP MARTIIIIINNN, mais tu l'as retrouvé toute seule, haha ;)
    Ta chronique est sublime, elle me donne juste le goût de m'y replonger *-*
    Au fait, toi qui n'as pas encore lu Paper Towns dans ton coffret, sache que je viens de le finir et qu'il est HALLUCINANTASTIQUE !!!! Imagine, je l'ai encore plus aimé que celui-ci, alors.... Vite !!! À lire ! Contente d'avoir fait cette LC avec toi et j'ai hâte d'en faire une nouvelle ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! ^^ Oui ça m'est revenu ! :*
      Aaaanw ! ♥♥ Merci, chou, c'est adorable ! Mais je trouve la tienne largement meilleure ! ♥ *-*
      Naaaan ! Ne me dis pas ça ou je m'y plonge ce soir et je veux économiser mes John Green ! ^^ Je vais être obligée de le lire maintenant... ! :P ♥
      Ouiiii ! A prévoir pour bientôt ! ;) :* ♥

      Supprimer
  2. Ce livre est dans ma PAL depuis quelques mois, mais je lis tellement d'avis contradictoires dessus que j'hésite un peu à l'ouvrir ! Mais bon il va bien falloir que je me lance surtout que ton avis me rend curieuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh ! Mais lance-toi direct, n'attends plus : cours, vole, va donc le chercher immédiatement ! ^^ Non, franchement, il vaut largement le coup...fonce, n'hésite pas ! :D

      Supprimer
  3. J'avais le coffret de John Green (en VF) en main encore hier... Et, je l'ai reposé =(
    Mais, il faut vraiment, absolument, à tout prix que je découvre ce livre (et les autres de l'auteur) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais NAAAAAN ! Pourquoi t'as fait ça ?! :'( ♥
      Ah ça ! Il le faut ABSOLUEMENT ! Et j'y veillerai ! ;) :* ♥

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec ce que tu dis, ce livre est un petit bijou! Je l'ai lu il a plusieurs années et pourtant j'en garde encore un souvenir très vif. Je pense le relire très prochainement en VO. Très belle chronique, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement ! *-*
      Oh, oui, en VO en plus, il est magique, n'hésite pas à t'y replonger ! ♥
      Oh ! Merci, c'est adorable ♥ Va donc voir celle de Sandrine, elle est encore meilleure *-* ♥
      http://afdmlitteraturejeunesse.blogspot.ca/2015/01/looking-for-alaska-john-green.html

      Supprimer
  5. J'ai eu ce livre a Noel et ta chronique me donne super envie !! ^^
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais vas-yyyy, n'attends plus ! ;) :*
      Bisous ! :)

      Supprimer
  6. Coucou !
    Je n'ai lu que des chroniques positives sur ce livre, John Green est un auteur incroyable. Ta chronique me donne encore plus l'envie de le lire, j'ai l'impression que je ressortirai grandie de cette lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holà ! :)
      Alors tu sais ce qu'il te reste à faire, je suppose ! ;) :*
      Complètement, c'est vraiment l'impression que j'ai eue :) ♥

      Supprimer
  7. J'ai fini de le lire en français récemment et j'ai adoré ce livre ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes ! =D Il est magnifique, ce livre ! ♥♥

      Supprimer
  8. Je l'ai lu en anglais il y a quelque mois et j'ai juste adoré, et même préféré à Nos étoiles contraires :D Il est... fabuleux, poignant, drôle, plein de nuances. Magnifique vraiment. John Green est un génie ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Moi je ne sais pas...même niveau, je pense :3 ^^
      On est d'accord..un magicien je dirais :)

      Supprimer
  9. Magnifique chronique, très agréable a lire !
    Et je suis d'accord avec toi sur beaucoup de point et j'etais très loin de me douter moi aussi de ce qu'il allait se passer après After. J'ai été sous le choc !

    Une histoire unique.
    John Green <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil :)
      Tellement...j'étais complètement désemparée ! ^^"

      Oui ! :) <3

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!