En quelle langue?

vendredi 28 novembre 2014

Elle a disparu, de Gwendolen Gross

  Une tranquille banlieue résidentielle de la middle class américaine, avec ses maisons proprettes, ses jardins soignés et ses rapports de voisinage affables. Cette jolie image se fissure le jour où une adolescente disparaît. Commence alors une semaine de questionnements, d'attente et de peur. Jour après jour, le lecteur se promène d'une porte à l'autre, d'un univers à l'autre, s'immisçant comme un voyeur dans ces vies qui se côtoient sans vraiment se connaître
 
Ecrit par Gwendolen Gross
Traduit par Emmanuelle et Philippe Aronson
Aux éditions Liana Levi
Collection Littérature étrangère
272 pages
One Shot - Tome unique
 
            MON AVIS
 
  Alors alors ! Je vous l'avais dit sur Facebook, il me semble (ou peut-être pas...?), mais il y a peu les éditions Liana Levi et moi avons conclu un partenariat et l'un des deux premiers livres qu'ils m'ont envoyé est celui-ci. J'avais très envie de lire quelque chose de plus adulte, et de pouvoir chroniquer des livres pour une édition qui ne faisait QUE des livres adulte. Donc : un grand merci aux éditions Liana Levi pour ce livre !
 
  J'ai donc été bien contente de cette surprise puisque je n'avais pas demandé ce livre mais qu'en lisant la quatrième de couverture, j'ai tout de suite été prise par l'histoire. J'en ressors légèrement mitigée, mais plutôt satisfaite ! 
 
  L'histoire est donc celle d'une jeune fille, Lindsey Hart, qui disparaît subitement. Et dès ce moment, tout le quartier nous est décrit et on fait le tour de chaque maison... En effet, chaque chapitre représente une personne différente, un voisin différent, même s'il y a un certain roulement. Mais en gros il doit y avoir ...six personnages du quartier que l'on suit régulièrement, je pense. Tout au long du livre, donc, on jongle avec ces six caractères qui se croisent, s'emmêlent, se démêlent... J'avais inconsciemment envie de relire un livre avec plusieurs avis comme ça, plusieurs narrateurs depuis un bout de temps. Je trouve que ça offre beaucoup de possibilités et une grande diversité à la narration. Après, j'avoue que le risque, c'est aussi de s'y perdre !Il faut s'habituer à chaque personnage et essayer de les retenir un peu. Heureusement, l'auteure, sans y passer trois pages, resitue un minimum à chaque chapitre, ce qui permet de se rappeler du cadre.

  Je me suis beaucoup attaché à celui qui ouvre et ferme le livre : M.Leonard, pianiste (non, je ne me suis pas attachée à lui SEULEMENT parce qu'il joue du piano...quoique !) pour son côté décalé, surprenant... Les autres personnages m'ont plu aussi...plus généralement, tous les personnages sont sympathiques à suivre, avec toujours cette écriture gorgée d'une sorte de suspense...assez propre à elle-même ! J'ai bien aimé le fait qu'aucun personnage ne prenne le dessus sur les autres. Chaque protagoniste principal reste à sa place et les chapitres sont "équitablement" répartis donc on a autant de chance de s'attacher à l'un ou à l'autre !
 
  Venons-en à l'écriture justement. Sur la quatrième de couverture, il était écrit que le style était sensuel, et je suis plutôt du même avis. Sensuel mais très subtil, délicat, pudique...bref, un joli mélange, réservé mais pas trop puisqu'on a quand mêêême des scènes un petit peu...bah vous voyez, quoi, j'ai pas besoin de vous faire un dessin :*
 
  Le point que je reproche à cette histoire, c'est surtout qu'il y a quelques longueurs. Comme il n'y a pas vraiment de but précis (bien sûr, retrouver Lindsey en est un, mais certains personnages ne s'y intéressent que peu, finalement), l'histoire tourne un peu en rond par moments, mais rien de dramatique. Ca retarde seulement un petit peu la lecture.
  Au final, la disparition de Lindsey n'est qu'un prétexte : derrière ce fait divers, on rencontre surtout des personnages aux petits secrets et on comprend ce que chacun d'eux vit. Une tranche de vie décalée, en quelque sorte !
 
  Pour conclure, je dirais que j'ai apprécié ce premier roman de partenaire, mais qu'il m'a manqué un petit quelque chose pour être complètement happée par l'histoire et ne plus pouvoir en sortir.
  Une bonne découverte !

 Et une chanson

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!