En quelle langue?

lundi 15 septembre 2014

Sauvages, de Piers Today

Sauvages - Tome 1

           Résumé Livraddict

  Kester Jaynes est enfermé depuis six ans dans un institut, mais il ne sait pas pourquoi.
Tout ce qu'il sait pour le moment, c'est:
1. Qu'une bande de pigeons survoltés a envahi sa chambre.
2. Que ces pigeons lui parlent...Et qu'il comprend tout.
3. Qu'ils lui demandent de l'aide.
4. Que ce n'est que le début d'une (immense) aventure hors du commun.

Ecrit par Piers Today
Traduit par Christophe Rosson
Aux éditions Hachette Jeunesse
352 pages
Tome 1

                MON AVIS

  Tout d'abord, un grand, grand merci aux éditions Hachette et à Lecture Academy pour ce livre ! C'est toujours un plaisir =)
  Et tout d'abord bis, je VEUX juste dire que ce livre-objet est à tomber par terre ! Vraiment ! Déjà, la couverture, les couleurs, les reliefs, la police, tout est travaillé, fignolé, et simplement superbe ! Et dans le livre lui-même, il y a beaucoup de détails séduisants comme les petits logos au début de chaque chapitre représentant un des animaux du "voyage", ou bien la police des parties, les titres des chapitres... Bref : je suis fan de la mise en page et du travail esthétique réalisé sur ce roman.
  J'ai reçu ce livre comme une surprise puisque je ne l'avais pas demandé et que je ne le connaissais pas du tout. J'aime être surprise, donc je me suis dit "Chouette !". Je l'ai maintenant terminé, il y a plus d'une semaine, et je dois dire que...j'ai été surprise !
  On rentre dans l'histoire sans trop savoir à quoi s'attendre puisque, comme vous l'avez sûrement lu, le résumé est assez succin, et reste assez mystérieux. Puis on comprend qu'on va suivre Kester Jaynes, un petit garçon d'une douzaine d'années, enfermé depuis six ans dans un orphelinat. On ne sait pas pourquoi il a été mis là, mais il nous apprend que dehors, les campagnes ont été désertées, que les populations se sont regroupées dans les villes pour échapper à un virus. L'œil-rouge. C'est un virus qui touche les animaux et apparemment les hommes. En tout cas, c'est ce que le gouvernement prête à croire.
  Ce jeune garçon, qui, on ne sait pas vraiment pourquoi non plus, ne peut plus parler depuis le décès de sa mère (mais on imagine bien que c'est le choc !), reçoit une visite plutôt inattendue après avoir été puni à rester sept jours dans sa chambre pour avoir toucher un cafard dans la cour. Des pigeons. Qui lui parlent. Et il comprend. Et ils lui demandent de l'aide. Pourquoi ? Parce que lui, il les comprend !
  Une grande aventure commence alors pour cette centaine de pigeons (oui, oui, c'est quand même pas mal !) et Kester, notre "héros animalier".
  Peu à peu, la trame se met en route et les choses s'éclaircissent pour le lecteur. On rencontre beaucoup d'autres animaux personnifiés, comme pour les pigeons, avant de repartir pour une destination bien précise et surtout, dans un but bien précis.
  Ce livre m'a plu pour son originalité. Le dialogue homme-animaux, bien sûr, ça s'est déjà vu, mais ici, c'était bien traité, pas trop mièvre ni naïf, mais plutôt à l'image d'un conte. Oui ce livre est un grand conte ! L'histoire est entraînante et finalement fondée sur un vrai problème, enfin pas vrai dans le sens réel, mais je veux dire, un problème de taille dans l'univers de Kester. C'est ce qui me permet de dire que ce livre est quand même recherché et que l'intrigue est travaillée. Je m'attendais à rester un peu sur ma fin, mais en fait non, les rebondissements s'enchaînent, avec un peu de lenteur parfois, mais aboutissent à quelque chose de vraiment intéressant et de percutant.
  Bon, mais alors ? Qu'est-ce qui m'a moyennement enthousiasmée ?!
  Tout simplement, le rythme, et le style. Pas dans leur ensemble, mais... Pour le premier point, déjà, je m'explique : j'ai trouvé le rythme un peu irrégulier. Parfois l'histoire restait en plan plusieurs pages, n'avançait que par à-coups, et puis les trente pages d'après, tout se précipitait. Ca aurait pu ne pas être gênant, mais ça manquait d'une certaine fluidité, comme si les choses avaient été forcées. Et pour le style, l'écriture n'était pas mal du tout, mais très jeunesse, et le contraste entre l'histoire, finalement assez mature malgré le jeune âge de Kester, et l'écriture m'a décontenancée... Bon, ce n'est pas un reproche trop méchant, et ce n'est pas si gênant, mais c'est un peu dommage à mon goût. En prolongeant mon idée, je veux plutôt dire que le public visé (donc le jeune public) n'est pas forcément apte à bien comprendre les subtilités et les enjeux de ce conte moderne tournant autour de l'écologie et des animaux en danger, sujets complexes et compliqués à aborder.
  J'ai beaucoup aimé en revanche la place que prenaient les animaux dans ce livre. Au début, ils ne sont qu'en retrait, derrière Kester, mais l'auteur offre vite d'eux une vision très positive, les plaçant sur la même marche que Kester. Encore une fois, les animaux sont au centre de l'histoire et ça paraît...humble de la part de l'auteur de les placer en si haut rang. Ca m'a beaucoup plu.
  J'ai été complètement prise au dépourvu par la fin ! Une fin mouvementée qui annonce...une suite !  Je serai heureuse de la découvrir bien sûr, mais je pense qu'on peut aussi bien s'arrêter à ce stade de l'aventure, même si, évidemment...on veut connaître la suite qui s'annonce ! L'histoire se suffit à elle-même à mon avis, malgré la petite note de suspense qu'on ajoute à la fin, parce qu'il y a quand même une vraie fin. Ouverte sur autre chose, mais il n'y a pas un  suspense insoutenable. Bref, vous comprenez !
  Une bonne découverte, donc, malgré quelques points négatifs que j'ai cités, mais qui ne se mettent absolument pas en travers de la sympathie de cette lecture !
  Une bonne dose d'écologie, quelques brins de magie, des personnages attachants et une course contre la montre...un bon mélange, non ?

Une chanson
Je trouve que ça reflète un peu l'univers du livre ! =)

4 commentaires:

  1. Ce roman a l'air intéressant et la couverture est magnifique!

    RépondreSupprimer
  2. Oh, il me tente bien ! Pour le côté animaux surtout, j'avoue :p

    RépondreSupprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!