En quelle langue?

dimanche 23 mars 2014

Le carnet de Groku, de Sophie Laroche

  Le jour où la photo de mes fesses a commencé à circuler, je n’ai pas pleuré. J’ai noyé ma honte dans le cacao. Deux tablettes de chocolat… Trois, pour être honnête. Puis, l’estomac au bord des lèvres, je me suis approprié cette insulte, cette vérité : « gros cul ». J’ai un tout petit peu bafoué les règles d’orthographe : « groku ». Ça dérange déjà moins, non ? Allez, je lui ai même ajouté une majuscule : Groku. « Je suis Groku », me suis-je répété. Ce même jour, j’ai créé mon blog. J’ai juste balancé en ligne la photo prise à la piscine. Et j’ai ajouté cette présentation minimaliste : « Je m’appelle Groku. » Le lendemain, j’avais déjà des commentaires. Alors j’ai continué à écrire et c’est devenu un journal intime. Tous les soirs, je découvrais les commentaires avec délectation. Ils flattaient un ego qui en avait besoin, mais ne m’apportaient guère de solutions. Jusqu’au jour où une certaine Kilodrame m’a écrit. Elle parlait d’un régime miracle. Un régime qui tenait sur un carnet. Alors je me suis lancée. Et oui, j’ai maigri. Oui, j’ai enfin découvert la vie. Mais pas celle que j’imaginais…
 
Ecrit par Sophie Laroche
Aux éditions Hachette
Collection Bloom
320 pages
 
                MON AVIS
 
  Tout d'abord, un immense merci aux éditions Hachette pour ce livre que j'ai lu rapidement mais que j'ai tardé à chroniquer puisque je l'ai terminé il y a déjà deux semaines environ !
  Un livre qui m'a beaucoup plu, et surtout beaucoup touchée, émue... Ces histoires-ci, qui touchent ce thème-là, à savoir les troubles alimentaires, les histoires de collégiens qui deviennent soudain des questions de vie ou de mort sans que personne autour ne s'en soit rendu compte avant que la personne concernée se retrouve fine comme un haricot...
  Bon, avant de partir dans des digressions pas possibles et des mises en garde, je vais peut-être vous écrire ma chronique !
  Brutalement, on rentre donc dans l'histoire de Manon, une jeune fille de 15 ans qu'on s'imagine un peu rondelette et très complexée par ses formes naissantes.
  Et puis il y a cette photo prise, envoyée, commentée, partagée, cachée... Et un calvaire qui commence pour Manon.
  C'est un peu l'élément déclencheur pour elle. Ca y est, il lui fallait un choc, c'est tout, et c'est arrivé. Maintenant, elle est bien décidée à maigrir, à prouver à ces imbéciles qui ont pris la photo qu'elle peut être mince et belle, elle aussi.
   Puis le blog, et cette Kilodrame... Et le carnet.
  Déjà, cet enchevêtrement d'évènements, cette sorte de prise de conscience, je l'ai trouvée...particulièrement bien construite, bien écrite...assez parfaite parce qu'extrêmement crédible, en fait. Tout paraissait plausible à cent pour cent et on avait l'impression qu'on était nous-mêmes dans le collège de Manon, à être là, en specateur, mais avec ses mots et sa conscience en plus ainsi que le personnage de Groku, un espèce de subconscient qui la bouffe intérieurement.
  Poignant, touchant, réaliste, drôle ou plutôt cynique, dans l'air du temps...les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce livre qui en donne beaucoup à voir ! Le ton est donné dès les premières pages : piquant, poivré, pétillant, avec un soupçon de fraîcheur pour faire illusion. Oui, cette écriture est assez illusoire, finalement, parce que derrière les petits rebondissements du début, les blagues encore présentes et ce ton parfois rose bonbon...il y a beaucoup de douleur, beaucoup de souffrance ressentie par l'héroïne qui nous la fait partager, une lutte permanente contre la nourriture et contre elle-même qui fait mal au lecteur. On assiste impuissant au déchirement qui se provoque en elle et...et on reste impuissant. On a seulement envie de secouer les personnages, de les faire sortir de leur cocon dans lequel ils restent aveugles.
  Heureusement, il y a Thomas... Même si je ne peux pas vous en dire plus !
  Pfiou... En fait, je ne sais pas si c'est une très bonne idée d'écrire cette chronique parce que je vais plus vous mettre la tête dans le pâté que vous donner envie de lire ce livre, j'ai l'impression !
  Mais j'y viens, j'y viens !
  Question fatale : pourquoi le lire ? Hein, que vous vous la posez !
  Bon, je vais essayer de répondre le plus subjectivement objectivement possibe, alors.
  Parce que ce livre est important. A lire et à comprendre. A analyser, presque, parfois.
  Parce que ce livre est une prouesse qui en dit beaucoup sans choquer trop de monde, qui reste doux et accessible grâce à ses moments d'humour, grâce à sa plume fluide, qui glisse et qui semble faite pour ce livre. Juste parfaite pour celui-ci. Je ne sais pas si vous voyez...
  Parce que c'est un livre qui nous fait prendre conscience de certaines choses vis-à-vis de nous-mêmes et des autres en général.
  Comme Manon, on pense que tout va bien, que ce n'est qu'une passade, normale, mais on se rend compte que nous aussi, on se voile la face : tout ne va pas bien, loin de là.
  Ce sont ces 100 dernières pages... Ces cent dernières pages qui chamboulent un peu tout, qui donnent des hauts-le coeur et qui nous prennent tous nos sentiments qu'on essaye de cacher au fond de nous. C'est poignant et ça n'a plus rien de drôle. C'est seulement indéfectiblement poignant.
  Le roman ne s'essouffle pas, reste lui-même jusqu'au bout, dans la même veine mais moins dédramatisant vers la faim (les jeux de mots n'ont pas trop leur place ici, mais moi aussi, j'essaye de dédramatiser !). Plus percutant, même si je me paraphrase un peu...
  L'auteur aborde ces problèmes de régimes chez les jeunes filles (et même les moins jeunes) de manière efficace et claire, tranchante par moments, plus douce à d'autres.
  Et en parallèle avec ça, on est aussi confrontés à la vie de Manon elle-même, parce que Manon a 15 ans et que Manon...est une jeune fille comme les autres malgré tout ça ! Et ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est aussi qu'il n'y a pas de tabou. Alors, ça peut paraître un epu cru, comme ça, mais en-dehors des régimes, de l'anorexie, de l'image que les autres ont de soi, on parle aussi de premier amour, de sexe (un peu, hein, faut pas vous imaginer, non plus que...!), de l'adolescence, des amis, des ennemis, des réactions qu'on a quand on a 15 ans, des clichés, des injustices... De tout.
  Ce livre est incroyablement juste et vrai, il ne cherche pas à entrer dans une case ou dans un tiroir mais à résonner et à se faire entendre. Et de la part de l'auteure, pour ça, il faut vraiment du courage et du talent.
  Dans ce livre, vous l'aurez donc compris, j'ai tout aimé : l'histoire, les personnages, l'écriture, la qualité, la vérité et tout ce qu'on ressent... On a l'impression d'être pris pour quelqu'un qui peut entendre autre chose que "the Pink Life", c'est tout.
  Un gros coup de coeur pour ce bouquin coup de poing difficile à digérer mais indispensable à essayer.
 
Les petits +
Le blog de l'auteure : http://sophielaroche.hautetfort.com
 
Deux chansons, sur le ton de l'humour pour la première...moins pour la seconde, magnifique (je vous épargne le clip un peu dur...) ♥
 
 

12 commentaires:

  1. Honnêtement, vu le titre, je ne me serais pas arrêtée sur ce bouquin mais après avoir lu ton avis, je me dis que pourquoi pas... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est un peu particulier...mais bon !
      Contente de t'avoir tentée ! =D

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ah : J'en suis très heureuse ! Lance-toi, je t'en supplie ! ;)

      Supprimer
  3. Ta chronique est magnifique *-*
    Ce livre a l'air bien... En tout cas le sujet me touche^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Merci, ça me touche beaucoup, ce que tu dis là ♥
      Oui, moi aussi...

      Supprimer
  4. Wa, quelle chronique GÉNIALE !!! Des phrases percutantes, justes, fortes, tu m'as carrément convaincue alors qu'a-priori ce livre ne me disait rien (oui il ne faut jamais juger un livre par sa couverture ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ! Merci ! ♥ Tu es adorable ♥
      Je suis contente de t'avoir convaincue...il vaut vraiment la peine d'être lu =)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Haha ! Tu m'étonnes ! Il est génial !

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout, mais ça a l'air du belle découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très belle, oui. Très touchante, humaine et vraie =)

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!