En quelle langue?

mercredi 26 février 2014

Les princes charmants n'existent pas, de Maïa Brami

Affichage de CV_PRINCES_CHARMANTS.jpg en cours...
  Nora a quinze ans lorsqu'elle découvre une petite enveloppe à sa fenêtre. Une enveloppe contenant une lettre. Une lettre de rupture. Qui ne lui est pas adressée. Elle lit ces mots et pénètre l'intimité du destinataire originel de cette lettre qui n'est autre que son voisin du 34 alors qu'elle habite au 32 et qu'elle ne connait pas. Poussée par sa curiosité, elle décide d'entamer avec lui une correspondance en lui écrivant.
  Peu à peu entre les deux adolescents, une complicité épistolaire s'installe et l'amour pointe le bout de son nez à nouveau. Mais ils s'étaient promis de ne jamais se rencontrer, seulement de s'écrire, pour que rien ne s'efface et que tout reste stable, intime et secret... Malgré tout, Rodrigue est curieux...
 
Ecrit par Maïa Brami
Aux éditions Nathan
296 pages

                     MON AVIS

  Tout d'abord, un grand, grand merci aux éditions Nathan pour ce livre ! C'est toujours une joie de lire les ouvrages de cette édition !
  En recevant cet ouvrage que je ne connaissais pas, j'ai tout de suite été attirée par ce titre prometteur. Les princes charmants n'existent pas. Prometteur et véridique... C'est vrai, quoi : vous y croyez, vous, au prince charmant ?! (Héhé, c'est bon, pas la peine de me huer : j'en vois bien quelques-unes qui m'insultent déjà !)
  Bref : les contes de fée sont à mettre à la poubelle, non ? Et pourtant, ce roman revisite un peu le domaine à une façon qui lui est propre...
  Nora et Rodrigue, deux adolescents âgés de 15 et 17 ans, se rencontrent pas le biais d'une lettre adressée à Rodrigue. Lettre qui l'a tellement chagriné qu'il l'a jetée. Mais qu'à cela ne tienne : cette dernière est arrivée dans la jardinière de la petite Nora, dont il ne connaissait jusqu'à présent pas même l'existence. Et la jeune fille a l'idée folle de lui répondre, de le réconforter un peu, tendrement et humoristiquement. S'imaginait-elle que leur relation prendrait tant d'importance dans leur vie, à ce moment ?
  Un petit roman qui m'a bien intriguée mais m'a un peu ennuyée, je dois l'avouer. Premièrement, il est un peu bizarre... Haha ! Attendez que je m'explique !
  En fait, ce que j'ai trouvé assez étrange; c'est que l'auteur aborde parfois des sujets assez sensibles et assez "adultes" mais toujours de manière très juvénile, presque même puérile... Un livre très jeunesse, en tout cas dans le style, mais pas du tout dans certaines scènes, bien qu'elles ne soient pas très poussées ni très explicites ou quoi que ce soit...mais voilà, j'ai eu l'impression que l'auteure du roman nous prenait un peu pour des gamins, nous ado qui lisons son livre, en ne nous disant les choses qu'avec une plume très pudique -trop pudique- et trop enfantine, ou qu'elle essayait de dire aux enfants des choses qui ne conviennent pas à leur tranche d'âge... Je pense que c'est surtout une question de style, mais à ce compte-là, en effet, je l'ai trouvé un peu trop grossier...un peu trop "petite fille"... Bien sûr, ça révèle la fragilité de Nora, ça lui rend ce côté un peu sainte-nitouche qui m'a plutôt énervée et fait penser à certaines filles que j'aurais préféré oublié pendant mes vacances(!) et en même temps, ça la fait paraître jeune, sensible, un peu peureuse de la vie qui l'attend. Donc...je ne sais pas, mais j'ai eu un petit soucis avec ça dans le bouquin, même si la lecture reste dans l'ensemble assez agréable et rafraîchissante.
   L'échange épistolaire m'a beaucoup entre les deux adolescents qui se découvrent à travers leurs lettres, se livrent l'un à l'autre, c'est tout mignon, doux, tendre...et romantique, bien évidemment ! J'attendais chaque fois d'avoir la lettre de Rodrigue, le personnage auquel je me suis le plus attaché avec Julie, la meilleure amie de Nora. Ils sont tous les deux différents, mais ont les pieds sur terre et savent ce qu'ils veulent, sont décidés tout en étant romantiques et bien décrits. Julie est une jeune fille très préoccupée par son image, sa popularité, mais dotée d'un cœur énorme et tout tendre également, éperdument amoureuse de Sam, elle se pose des questions sur beaucoup de sujet récurrents chez les adolescentes et reflète très bien le profil de toutes, comme Nora, plus abruptement et c'est plus percutant de sa part, je trouve...plus "trash" mais pas non plus choquant, rassurez-vous !
   Quant à Rodrigue, donc, personnage masculin principal du roman, jeune homme de 17 ans, en première, les pieds sur terre, mais poète et rêveur également...très mignon et très romantique, lui aussi ♥
  Nora...bon, je ne vais pas en parler trente ans, mais comme vous avez dû vous en apercevoir, j'ai eu du mal à m'attacher à elle. Ses lettres et son humour, ou plutôt ses gênes, et ses complexes exagérés m'ont agacée... Elle est très identifiable et je pense qu'elle représente bien elle aussi à sa façon beaucoup adolescentes mais vraiment, ses lettres...je n'y arrivais pas, voilà !
  L'histoire en elle-même est toute mignonne et originale, subtilement tissée et délicatement chantée par ces lettres mélodiques que s'envoient les deux adolescents. C'est aussi un "vrai" livre, bien sûr : il y a des passages narratifs, vus par Nora qui interprète beaucoup de situations donc parfois un peu compliqué de faire la part des choses. Cela dit, une jolie transcription de l'histoire sous son point de vue qui m'a bien plu pour le coup.
   Malgré tout, j'ai trouvé que l'histoire tournait un peu en rond entre la, disons 200ème et la 250ème page. Les actions sont toujours là et les mystères restent présents concernant certains sujets, mais le lien épistolaire entre Nora et Rodrigue s'essouffle légèrement à mon goût et j'ai été heureuse de connaître la fin quand elle est arrivée... !
  Le style, j'en ai déjà un peu parlé, ne m'a pas trop convaincue pendant certains passages, puis d'autres fois, ça allait mieux... C'est selon l'humeur aussi, mais c'est vrai que personnellement, quand j'ai eu une sale journée, je préfère me plonger dans l'encre d'une plume dure, profonde, fluide mais un peu métallique et belle alors que lorsque je suis toute contente, j'aime les choses légères, faciles, fluides... Assez bizarre que ça soit dans ce sens, je vous l'accorde, mais c'est comme ça ! Donc je pense que ça dépend aussi beaucoup de son caractère et de ce qu'on aime ou pas. Pour ma part, j'ai eu des passages sans, des passages avec, c'était très variable.
  La fin m'a beaucoup plu et c'est un élément qui m'a fait revoir mon avis sur l'intégralité du livre. Toute douce, comme le reste, mais plus intense en même temps, plus prenante, plus..."jolie"... Je ne saurais pas trop comment dire mais je l'ai adorée !
   Voilà, voilà ! Donc, pas complètement convaincue, mais j'en garde un bon souvenir et c'est une jolie lecture à réserver pour cet été (de toute façon, le livre ne sort que le 3 avril il me semble !), détend et apaise, une vrai perle de douceur qui passe de la pommade sur nos blessures de cœur ... =)
Enjoy !

10 commentaires:

  1. Je pense me ruer dessus dès sa sortie, mais on verra si je le lis de suite ou si, comme tu le dis, je le garde pour l'été

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Je fais tout le temps ça : je l'achète tout de suite en me disant que je suis ravie de l'avoir...puis j'attends des mois pour le lire !
      Mais je pense que celui-ci gagne vraiment à être lu en été bizarrement... ^^"
      Bonne lecture, en tout cas ! =)

      Supprimer
  2. Ah ! Mais c'est Le garçon d'a côté ! C'est un roman qui est sorti dans JB mais sous un autre nom...
    Perso, Nora m'avais plutôt parue étrange, presque transparente... On n'arrive pas à la rendre réelle...
    En tout cas bravo pour l'article ! ^^

    Ps : Heu.. Je ne sais pas si je suis la seule mais le rouge de l'écriture sur le fond noir des arbres m'embête, je n'arrive pas à lire... Voilà, juste un petit avis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ?! Tiens, je ne savais pas du tout ! Mais ça doit être une version raccourcie, non ?
      Oui, je suis un peu de cet avis, en effet...
      Merci, c'est adorable ! =)

      PS : Alors... bon, déjà, l'écriture est ROSE (!!) mais surtout, elle est sur fond blanc puisque le bandeau des articles et blanc, les arbres, c'est juste le fond, fond... Bizarre ! Mais de toute façon, je change le design bientôt, alors pas de soucis ! ;)

      Supprimer
  3. Je le vois partout, il a l'air chouette :D

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr que j'y crois au prince charmant ! Tu ne le vois pas arriver sur son cheval blanc ^^
    Décidément, Nora ne plait pas beaucoup...
    C'est un livre que j'ai bien aimé. Et contrairement à toi, la plume de l'auteure a su me convaincre ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! Espérons que ça ne finisse pas comme le Cendrillon de Téléphone, alors ! ^^
      Non, en effet... !
      Le principal est que ça t'ait plu ! Tant mieux si tu as su apprécier cette lecture =)

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!