En quelle langue?

samedi 18 janvier 2014

Kristin Halbrook, auteure de RIEN QUE NOUS, interviewée par Goutte et sa Rivière de Mots...ça donne CA!


   Hello people! ;)
 
  Aujourd'hui, énorme privilège sur mon adorable Rivière de Mots, j'ai l'immense chance de pouvoir vous montrer une petite interview réalisée avec l'auteure de RIEN QUE NOUS (ma chronique ici), ou NOBODY BUT US en anglais : la formidable Kristin Halbrook ! Donc déjà, grande première pour une interview, mais en plus avec une auteure américaine...je ne sais pas comment la remercier! J'espère que vous trouverez toutes les réponses à vos éventuelles questions et que cette interview vous plaira! J'y ai passé pas mal de temps, histoire d'écrire les questions et de tout traduire pour vous parce que j'ai pensé bien sûr à ce pour qui l'Anglais n'est pas top, top! Sachez juste que tout est ma propre traduction et que je n'ai pas fait de copier/coller Reverso ou Google Traduction même si je ne conteste pas leur qualité. Donc voilà, merci de respecter ses réponses, mon travail et notre temps! =)
  C'est parti !

Première Partie : Interview en Français
 
 
G : Bonjour Kristin ! Tout d'abord, je vous remercie infiniment d'avoir accepté de répondre à mes questions et de partager vos réponses avec mes lecteurs -et les vôtres ! Votre livre est superbe et nous étions tous pressés d'en savoir un peu plus...!
K.H : Bonjour Agathe !
  Tout d’abord, merci beaucoup pour cette interview sur ton blog ! C’est très sympa d’être là avec vous ! J
G : Alors, pourriez-vous vous présenter vous et votre livre ?
K.H :  Je m’appelle Kristin et j’ai écrit le roman RIEN QUE NOUS. Je vis à Seattle à Washington aux Etats-Unis avec ma famille et j’aime cuisiner, voyager, faire du sport, et, évidemment, écrire ! RIEN QUE NOUS est l’histoire de deux adolescents qui parcourent pour tenter d’oublier leur éprouvant passé toute la route du nord du Dakota à Las Vegas. Mais peuvent-ils courir assez vite ?
G : Et, avant de rentrer dans les détails, comment et quand avez-vous décidé de devenir écrivain ?
K.H :  J’ai toujours voulu écrire. Quand j’étais petite, je pensais que je serais le président des Etats-Unis, une joueuse professionnelle de football américain (bien qu’il n’y ait pas de filles dans ce sport), ou auteure. Finalement, ç’a été l’écriture que j’ai le plus aimé. J’ai donc étudié la littérature à l’université. Puis, peu avant mes trente ans, j’ai sérieusement commencé à écrire. Ecrire des livres, c’est beaucoup de travail – d’ailleurs, je peux devenir grognon parfois !- mais c’est aussi une aventure exaltante et merveilleuse !
G : Comment l’histoire de RIEN QUE NOUS vous est-elle venue en tête ?
K.H :  Je voulais écrire sur un adolescent qui n’avait pas été bien préparé à vivre sa vie et à suivre son chemin. Quelqu’un qui n’avait jamais une de vrai chez-lui et était maintenant trop vieux pour être placé en famille d’accueil. Je me suis demandé « Que ferait ce garçon maintenant ? ». Et c’est là que j’ai pensé à une jeune fille qui, comme Will, avait besoin de quitter ses points d’accroche. Et puis tous deux ont commencé à avancer, essayant de trouver une nouvelle voie qui les conduirait au bonheur.
G : Comment avez-vous imaginé l’histoire de RIEN QUE NOUS ? Est-ce une partie de votre vie, vous êtes-vous inspirée de la vie d’un ami ou quelque chose comme ça ou était-ce votre pure imagination ?
K.H :  L’histoire vient tout droit de mon imagination. Je ne connais personne qui ressemble en tout point à Will et Zoé. Mais je connais en effet des personnes qui ont lutté pour connaître le chemin que devait suivre leur vie. Qui ont du mal à trouver le bonheur même s’ils le cherchaient désespérément. Et en écrivant cette histoire, je me suis un peu inspirée de leurs vies.
 
G : Combien de temps avez-vous mis à écrire RIEN QUE NOUS ?
K.H :  L’histoire m’a pris trois ou quatre mois à écrire. Mais ç’a été à ce moment que le vrai boulot a commencé ! J’ai revu et corrigé mon livre de nombreuses fois avec mon agent et mon éditeur. La version anglaise est sortie environ 18 mois après que mon éditeur a accepté mon livre. La publication d’un livre peut prendre beaucoup de temps. Cependant, je n’ai pas travaillé sur RIEN QUE NOUS pendant tout ce temps, lorsque les éditeurs lisaient et faisaient de notes ; je travaillais sur d’autres projets !
G : RIEN QUE NOUS a été publié pour la première fois aux Etats-Unis le 29 janvier 2013, donc il y a moins d’un an. A ce moment, imaginiez-vous que votre livre aurait tant de succès ?
K.H :  A vrai dire, j’essayais de ne pas trop y penser, justement ! Les auteurs peuvent devenir fous à lire comme ça des chroniques, articles, critiques, avis ou pourcentages de ventes à propos de leurs livres. Pour moi, le principal était juste de travailler sur mon prochain livre. Mais je suis ravie lorsque des lecteurs m’envoient de gentils mots en me disant combien ils ont apprécié mon livre. C’est vraiment le meilleur moment de l’écriture.
G : Juste une question un peu spéciale…mais avez-vous choisi la couverture de RIEN QUE NOUS ? Car elle est vraiment exceptionnelle et juste totalement magnifique !
K.H :  Merci ! En fait, je n’ai pas choisi la couverture ; elle a été dessinée par un créateur de ma maison d’édition. Je l’adore ! Le mannequin choisi pour représenter Zoé est exactement comme j’imaginais Zoé dans ma tête en écrivant son histoire. Le seul changement que j’ai proposé a été de foncer un peu les cheveux de Will parce que la première fois que j’ai vu la maquette de la couverture, il était blond.
G : La fin de RIEN QUE NOUS est vraiment… bouleversante ! Vouliez-vous finir votre histoire comme ça dès le début ou est-ce seulement à la fin de votre livre que vous vous êtes rendue compte que cette conclusion était la meilleure ? Parce qu’elle l’est !
K.H :   Cette fin m’attriste toujours… Je veux toujours que les gens soient heureux, y compris mes personnages… Mais je savais en effet dès le début que je terminerai l’histoire ainsi. Ç’a été difficile d’écrire les scènes qui ont conduit aux dernières. Je voulais que mes lecteurs aient les larmes aux yeux.
G : Comment avez-vous eu l’idée d’écrire cette histoire à deux voix ? Etait-ce fixé encore une fois depuis le début ?
KH :  Oui, j’ai toujours su que je voulais écrire selon les deux voix : celles de Zoé et Will. Je voulais que les lecteurs les comprennent chacun l’un et l’autre –leurs luttes, leurs rêves, leur passé… Ecrire mon livre de cette façon m’a beaucoup enseignée aussi au niveau de l’écriture. J’ai beaucoup travaillé pour que les deux voix, celle de Zoé et celle de Will, sonnent différemment, qu’elles soient uniques l’une et l’autre.
G : Si je comprends bien, votre livre est un one-shot mais avez-vous l’idée d’une trilogie plus ou moins ?
K.H :  RIEN QUE NOUS est en effet un récit en un seul tome donc je n’écrirai pas la suite de l’histoire de Zoé et Will bien que je pense toujours aux personnages dans ma tête. Par exemple, j’imagine comment est devenue la vie de Zoé, mais je n’en dirai rien parce que je veux que chacun imagine soi-même ce qui se passe par la suite.
G : Les gens sont plutôt unanimes à propos de votre livre : il est superbe. Mais, est-ce aussi stressant que gratifiant d’être attendue au prochain tournant ?
K.H :  Je suis vraiment reconnaissante et heureuse quand quelqu’un aime mon histoire mais je veux aussi que mon prochain livre soit meilleur, donc bien sûr, le stress est un peu présent à propos de ça. J’essaye juste pour cela de travailler dur, d’écrire le plus joliment possible et de ne pas devenir folle parce que ça m’arrive facilement ! Haha !
G : Et pourrions-nous savoir si vous travailler sur un prochain livre (et en connaître le sujet !) entre deux interviews ? ;)
K.H :  Mon prochain livre raconte l’histoire d’une petite ville américaine renfermant de sombres secrets et d’une jeune fille qui essaye de suivre le droit chemin, mais qui est effrayée d’une éventuelle révélation. Ca sortira aux Etats-Unis en 2015. J’ai aussi beaucoup d’idées pour d’autres livres et j’espère pouvoir les exploiter ! J’adorerais les voir traduits en Français, également. On verra ! J
G : Ai-je oublié quelque chose ou voulez-vous ajouter un petit mot ?
K.H :  J’aimerais seulement dire que c’est un réel privilège de voir mon livre traduit en Français et d’entendre des lecteurs en parler à travers le monde. Je me sens vraiment très humble et reconnaissante face à tout cela !
Eh bien merci beaucoup pour toutes vos réponses et votre temps ! On est tous très pressés de découvrir vos prochains livres !
K.H :  Merci encore à toi Agathe ! =)


Deuxième Partie : Interview en Anglais



G : Hi Kristin!
 

  First of all, thank you very much for your next answers et for the time you dedicate for my questions and my blog!
 

K.H : Bonjour, Agathe!
 
 Thank you very much for talking with me on your blog. It's lovely to be here with you. :)


G : So, could you just present yourself and your book?

K.H : My name is Kristin Halbrook and I wrote the novel RIEN QUE NOUS. I live in Seattle, Washington, USA with my family and I like to cook, travel, play sports and, of course, write! Rien Que Nous is about two teens who are running from terrible pasts, all the way from North Dakota to Las Vegas. But can they run fast enough?


G : And before going into details, how and when have you decided to become a writer?

K.H : I always wanted to be a writer. When I was little, I thought I would be the president of the USA, a professional American football player (even though there are no girls in that sport), or a writer. In the end, it was writing I loved the most. I studied literature at university. Then, in my late 20s, I started writing seriously. Writing books is a lot of hard work--I can get grumpy sometimes!--but it is also exhilarating (vivifiante) and wonderful work.

 
G : How did you get the idea to write the story of NOBODY BUT US ?

K.H :  I wanted to think about the life of a boy who wasn't very well prepared for life. Someone who didn't have a good home and was getting too old for the Foster Care system. I asked myself, "What would that boy do now?" I then thought about a girl who, like Will, needed to get away from her home. So, the two of them began running, trying to find new happiness.


G : How have you imagined the story NOBODY BUT US ? Is there a part of your life? A friend's life or something like that? Or was it just your pure imagination?

K.H :  The story is pure imagination. I don't know anyone exactly like Will or Zoe. But, I do know people who have struggled to find their way in life. Who have had a hard time finding happiness, even though they tried hard to find it. As I was writing this story, I was inspired a little bit by their lives.


G : How long did you work on this book?

K.H :  The story took me three or four months to write. But that's when the real work began! I revised and edited the book many times with my agent and my editor. The English version came out about 18 months after the book sold to my publisher. Publishing can take a long time. I wasn't always working on the book during that time, though. I worked on other projects when my editors were reading or making notes.


G : NOBODY BUT US was published in US for the first time on the 29th January in 2013, thus less of one year earlier. At this moment, did you imagine that it would have such a success?

K.H :  I try to not think about that part of it! Writers can drive themselves crazy reading reviews or sales information. The best thing for me is to just work on the next book. But I also feel great when a reader sends me a nice note about how much they liked the book. That's the very best part of writing.

 G : Just something a bit special...but have you chosen the cover of NOBODY BUT US? Because it is VERY exceptional and totally gorgeous!

K.H :  Thank you! I did not choose the cover. It was created for me by a designer at my publishing house. I love it. The model used for Zoe looks just like the way I pictured Zoe in my head. The only change I asked for was to make Will's hair a little darker. When I first saw the cover art, his hair was blonde.

 
G : The end of NOBODY BUT US is very..."shocking"! Did you wanna stop the story like that from the beginning or was it just at the end that you realized it was the better idea? Cause it was!

K.H : The ending still makes me sad. I always want people to be happy, including my characters. But, I knew that this was going to be the ending from the very beginning. It was difficult writing the scenes that led up to the last ones. I would get teary-eyed.

 
G : How did you get the idea of the story in two ways? Was it fixed from the beginning again?

K.H : Yes, I always knew I would write the story from both Will and Zoe's voices. I wanted the reader to understand each of them--their struggles, their dreams, their pasts. Writing the book this way taught me a lot about the craft of writing, too. I worked hard to make sure Will and Zoe's voices sounded different and unique.

 
G : Your first book is a one-shot if I understand well, but have you got an idea for a trilogy, more or less?

K.H : RIEN QUE NOUS is a stand-alone, so there won't be a follow-up to Will and Zoe's story. I do think about the characters, in my mind, though. I imagine what Zoe's life becomes, for instance. But I won't tell about that because I want everyone to imagine what happens next on their own.


G : People are pretty unanimous regarding your book is great! Is it as rewarding as stressful to be expected at the turn next?

K.H : I feel very rewarded when someone likes my book. I also want my next book to be even better, so yes, there is a little bit of stress about that. I just try to work hard and write beautifully and not make myself crazy, because it's easy to make myself crazy, haha! 


G : And, could we know if you're working on a new book between two interviews? ;)

K.H : My next book is also a stand-alone, about a small American town with dark secrets and a girl trying to do the right thing, but afraid of telling a secret. It comes out in the USA in 2015. I have lots of other ideas for books, too, and hopefully I can sell those. I would love to see them translated into French, too. We'll see. :) 


G : Have I forgotten something or would you say something else?

K.H : I would only say that it's truly a privilege to see my book translated into French and hear from readers across the world. I feel very humbled by it all.


G : So thank you very much for your answers and your time! We are all very eager to discover your next novels!

K.H : Thank you again, Agathe! :)
 

12 commentaires:

  1. Génial génial génial !! Je veux le lire ! Superbe interview !
    Sinon wouah trop de chance !
    (PS ; tu as mis "interview française" en titre de chaque interview ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Eh bien, vas-y au lieu de te questionner, fonce, il est juste inratable!!
      C'est vrai que je ne me suis pas trop rendue compte quand elle m'a dit super, excellente idée! ^^ En plus, elle est vraiment adorable!
      PS : Je sais, j'ai corrigé, mais tu n'as peut-être pas vu la modif'! Merci quand même ;)

      Supprimer
    2. Oui je me doute ♥
      Ok désolé ! Bisous à bientôt !

      Supprimer
    3. :)
      Pas de soucis !
      Bisous ♥

      Supprimer
  2. Vraiment super ! Ça me donne vraiment envie de lire ce livre !!!

    RépondreSupprimer
  3. TROP FORTE J'AVAIS DEVINE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'hésitais un peu avec C.J Daugherty ! Ah je suis heureuse d'avoir trouvé x)
    Bravo pour ces magnifiques questions posées, et pour ces réponses si pertinentes. Ce fut un délice à lire ! Merci beaucoup ma Belle ♥♥♥ Superbe idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ J'en étais sûre, mais je ne me doutais pas de CJ Daugherty!
      Héhé, je me doute bien! ;)
      Merci beaucoup, t'es adorable! ♥♥

      Supprimer
  4. Super ton interview quelle chance tu as d'avoir pu la faire :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup!
      Oui, je ne réalise toujours pas! ^^"

      Supprimer
    2. Ouah...
      Une rencontre avec une auteure comme ça, j'en rêverai ! :)
      Mais bon, vu l'état de mon anglais, je doute que ce soit possible ^^

      J'en profite en passant (je ne sais pas où il faut le dire) pour te faire part de mon admiration sur ton blog : je le trouve vraiment bien fait et bien tenu, et tes chroniques me donnent vraiment envie ! Merci encore ! :D

      Supprimer
    3. Oui, c'était vraiment super ! ^^
      Merci, c'est adorable de ta part ! ♥♥ Je suis contente que mes lecteurs me disent ça puisque c'est le but principal du blog ! =)
      A très bientôt !

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!