En quelle langue?

lundi 30 décembre 2013

Rien que nous, de Kristin Halbrook

  Zoé vit seule avec son père depuis 9 ans maintenant, sa mère les ayant quittés tous les deux alors qu'elle n'avait que six ans. Alcoolique et violent, cet homme n'est pas capable de s'occuper de sa fille et encore moins de lui donner de l'amour. Au lieu de cela, il la frappe et les bleus s'accumulent sur le visage de Zoé sans qu'elle ait la force de l'arrêter ou de se rebeller.
  Mais arrive Will, dix-huit ans, qui rêve d'arracher celle qu'il aime à ce quotidien d'enfer et de partir avec elle.
  C'est alors qu'un soir, ils s'enfuient tous les deux, fous d'espoir et de promesses. Ils prennent la route de Las Vegas avec pour but de se marier, et d'y être heureux, simplement.
  Mais la police est à leur trousse et Will ne fait que s'enfoncer dans un épais coulis d'ennuis. La tension monte entre les deux amoureux et ils ne tardent pas à réaliser que leurs rêves et leurs espérances, même les plus beaux et doux, sont irréalisables...
 
Ecrit par Kristin Halbrook
Traduit par Julie Sibony
Aux éditions Albin Michel
Collection WIZ
324 pages

                      MON AVIS

  Ah! Je suis contente de pouvoir enfin écrire une nouvelle chronique, d'avoir enfin terminer un livre...vous pouvez pas savoir!
  Et en plus, pas n'importe lequel...un coup de cœur DE L'ANNEE 2013! Parce que ce livre, ce petit bouquin de 300 pages, c'est une vraie bombe, mais une bombe qu'il faut manier avec souplesse et douceur, à laquelle il faut tendrement s'accrocher sans pour autant vouloir la tenir à pleines mains de peur qu'on déclenche la minuterie sans le faire exprès jusqu'à ce que... BOUM !
  Vraiment, je ne m'attendais pas à en avoir autant plein la vue...
  Quoique déjà vue la couverture, je me disais que ça serait à la hauteur...vous avez vu comme elle est juste sublime?!
  C'est donc l'histoire de Zoé, dont la mère est morte, petite. Seule avec son père, il la frappe, la cogne et teste la solidité des murs avec son crâne. Son visage arbore chaque jour un nouveau bleu sans que quiconque n'ose lui parler, lui demander, l'aider. Personne, sauf Will, dont l'enfance n'a pas été facile non plus. Il a trois ans de plus et en a vu d'autres, brinqueballé de famille d'accueil en famille d'accueil, de pension en pension, de maison de redressement en maison de redressement... Et ce qu'il désire le plus c'est de tirer Zoé hors des griffes de ce monstre, fuir avec l'amour de sa vie jusqu'à Vegas, se perdre dans la masse considérable de personnes qui y habite et vivre avec elle. Heureux. Ensemble. Et ce pour la première fois depuis leur naissance.
  Au début du livre, Zoé et Will s'enfuient, après que Will a failli tué le père de Zoé en le rouant de coup. Non, il n'est pas violent : c'est de la légitime défense puisque ce même père vient tout juste de taper Zoé avec une bouteille EN VERRE! Bref. Ils s'enfuient et partent le plus loin possible.
  Mais leur route s'aventure vite bien plus périlleuse qu'ils ne l'avaient imaginé. Tout d'abord parce que Zoé n'a que 15 ans et est donc mineure (donc pour s'enfuir, c'est pas bien pratique!) et ensuite parce que Will laisse des traces sur leurs passages à toutes leurs haltes ou presque en volant, tapant... Pas pour le plaisir, seulement parce que c'est nécessaire pour que tous les deux survivent.
  Je peux vous promettre qu'à chaque connerie qu'il faisait, ça me déchirait le cœur parce qu'il ne le fait pas comme ça, mais parce que c'est vital pour eux, pace qu'il y a une raison derrière.
  Mais tout cela, la police ne le sait pas. Tout ce qu'elle sait, c'est ce qu'elle voit : un enlèvement, des vols, des blessés...et plus?
  Ce livre...je l'ai lu en quoi, quatre jours, à peine et chaque, le soir, je ne pouvais pas m'arrêter... Ce road-trip vers la liberté est tellement poignant, émouvant, horrible aussi, mais...qu'est-ce que c'est beau deux jeunes qui s'aiment et tentent de fuir leurs douleurs du passé.
  On a peur, on pleure, on se demande, on éprouve tout ce que eux éprouvent... Tout ce que l'auteure essaye de faire passer, on le reçoit en plein cœur.
  Et puis, d'un côté on a Zoé, toute douce, fragile, fine qui craque et qu'on se doit de protéger, de l'autre Will, fort, protecteur, mûr mais fragile lui aussi à cause de tout ce qu'il a dû enduré.
  Et on les voit, on les lit, on sent, on éprouve, on rit, ou sourit, on espère, ou déplore leur naïveté, on admire leur innocence et on pleure, on pleure, on pleure... Je pleure.
  Et puis cette plume si caractéristique...elle s'adapte parfaitement au narrateur qui change chaque chapitre. La lecture est de cette façon très aérée et puisque c'est une aventure à deux, je trouve que ce parti pris est vraiment réussi, parfait pour tout dire! Comme ça, on peut sentir la sincérité de l'un de l'autre, ce qu'ils n'osent pas se dire, ce qu'ils pensent...tout! Will écrit un peu genre brute de décoffrage, et Zoé plus finement. Ils sont tous deux extrêmement différents, mais ça ne les empêche pas de s'aimer et de rêver à deux d'un jour...meilleur.
  Je pensais vraiment tomber sur un truc mièvre, niais à mourir, vaguement relaxant mais surtout écœurant et j'ai trouvé... Mais qu'est-ce que j'ai trouvé, finalement? Une sorte de beauté, de grandeur, qui nous fait nous élever très haut, et ne plus redescendre jusqu'à la fin. Je sens que vous êtres en train de vous dire que je suis tarée, mais faut pas parce que c'est vraiment ce que j'ai ressenti. Même quand on ne lit pas, on est avec eux, plongé dans leur aventure effrénée.
  Cette histoire est incroyable. Elle est belle, elle est grande...c'est un pur bonheur de la lire. Et la fin...cette fin! **** Je crois que j'ai versé toutes les larmes de mon corps en hoquetant "Non... Non... non, mais fais pas ça, s'il te plaît!"...bon...hors contexte, ça peut paraître un peu bizarre, mais c'était vraiment ça... Heureusement que j'étais pas dans le métro...! --"
  Si vous avez pas compris : vous DEVEZ lire ce livre, ce bijou, ce trésor, cette merveille...et en même temps j'ai un peu envie de le garder pour moi... Vous savez très bien ce que je veux dire...il y a des livres comme ça, on ne peut pas expliquer pourquoi.
  Une sublime aventure qui restera dans mon cœur ♥  (Ce n'est pas mièvre, c'est réaliste, attention!)

18 commentaires:

  1. Hiiiiiii tu as eu enfin le temps de le lire ♥
    Ravie de voir qu'il t'a plu à ce point ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUIIIIIIIIIIIIII!!! Moi aussi, parce que ç'a été un coup de cœur IN-TENSE! ♥♥

      Supprimer
  2. Quelle bombe, effectivement ♥ !!! J'ai vraiment adoré, même si la fin est atroce *snif* !!!

    RépondreSupprimer
  3. Je vais le lire, bientôt, promis :)
    Bonne fête :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promesse, promesse...tiens-la bien, alors, hein! ;)
      Bonne fête! ♥

      Supprimer
  4. J'adore la nouvelle bannière et la présentation du blog ! Waouh ! Je suis fan ! Bravo ! L'ambiance est très chaleureuse et cocooning ! :) ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est adorable! ♥
      J'espère que ça plaira à tout le monde! Ca fait un peu plus hiver, quoi, et puis j'en avais marre de "Rivière de Mots a 2 ans" puisqu'elle était là depuis le 16 septembre! ^^

      Supprimer
  5. Super ta nouvelle bannière, je passe pour te souhaiter une bonne année :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'adore la tienne aussi! ;)
      Bonne année à toi également et plein de bonnes lectures pour 2014! ♥

      Supprimer
  6. Wahou, ta chronique est juste superbe, et ce livre arrive tout à coup dans ma wishlist.... (:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est adorable! ♥
      J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!

      Supprimer
  7. Malheureusement je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et je suis passée totalement à côté de ce livre.

    RépondreSupprimer
  8. Réponses
    1. Tu as raison d'être tentée! Et pour te tenter encore plus, rendez-vous ici :
      http://riviere-de-mots.blogspot.fr/2014/01/kristin-halbrook-auteure-de-rien-que.html
      =)

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!