En quelle langue?

dimanche 10 novembre 2013

western girl, d'Anne Percin

  Ca y est! Elise va enfin pouvoir vivre son rêve en galopant sur une selle western en plein milieu du Dakota pendant trois semaines! Trois semaines où elle va apprendre tout ce qu'elle ne sait pas, voir des paysages fabuleux, monter cinq heures ou plus par jour...LE RÊVE! Seulement...les adolescents qui partent dans la même colo ne sont pas si sympa que ça...et son rêve risque bien de s'écrouler à demi...
  Heureusement que son fidèle JDB -Journal De Bord- est là pour qu'elle lui écrive tout et se soulage de tous les maux que les autres lui font vivre. Oui, mais...lui aussi pourrait bien disparaître...
  Et au milieu de tout ça, il y a Louis, le petit blond aux boucles angéliques, plein aux as et cavalier hors pair. Lui se fout d'elle, c'est clair, mais de son côté, Elise ne ressentirait-elle pas un tout petit quelque chose? Et pour Derek, l'apprenti de la famille de ranchers dans laquelle elle se trouve?
 
Ecrit par Anne Percin
Aux éditions lerouergue
Collection doado
208 pages

                   MON AVIS

  Bon. Mon résumé part un peu en cacahuète, mais c'est pas trop grave!
  Tout d'abord, un énorme merci aux éditions Lerouergue pour ce magnifique livre qui scelle déjà notre partenariat sur de très bonnes bases, j'ai l'impression! Car sans être un total coup de cœur, ce livre m'a bien plus, et au-delà de l'équitation et des Etats-Unis, on y trouve de vrais messages, importants et touchants.
  * Petit entre-deux, juste, je viens de m'apercevoir que c'est pile ma 150ème chronique!
 Je commence par le seul mini-mini-mini point négatif : j'aurais aimé retrouvé tout l'humour qu'elle a su brillamment mettre dans sa série de Comment (bien) rater ses vacances. Là, bien sûr, ça reste drôle, mais...il m'a manqué un petit quelque chose pour rire aux éclats, quand même. En même temps, me direz-vous, ce n'est peut-être pas le but, puisque les sujets abordés sont quand même parfois durs et vraiment creusés. Mais bon, ça m'a quand même bien fait sourire à quelques moments, donc bon!
  Déjà, je ne sais pas vous, mais je suis une grande fana de la couverture! Je la trouve absolument magnifique, même! Dans des tons un peu orangés, comme si le soleil commençait à se coucher derrière, et puis avec le superbe cheval alezan et Elise en chapeau de cow-boy...je trouve ça splendide.
  J'ai eu plaisir à lire ce livre, aussi parce que j'aime beaucoup l'équitation, même si je ne peux plus en faire depuis au moins trois ans et que ça me manque beaucoup, et je dois avouer que j'ai envié plus d'une fois les membres de ce petit groupe, à pouvoir ressentir cette sensation grisante lorsqu'on est au galop, à avoir mal des les cuisses toute la semaine d'après (ça en fait partie!), à seller, desseller, bouchonner, étriller, câliner... Grrr! Je mourrais d'envie d'être à leur place! Donc voilà, c'était juste génial pour ça, parce qu'on voit bien qu'Anne Percin maîtrise tellement son sujet qu'elle écrit tout sans aucune difficulté, enfin en tout cas c'est l'impression que ça donne.
  Les personnages sont tous assez attachants, enfin surtout Elise, vous vous en doutez! Puisque les autres la rejettent presque tous, c'est vrai que cette colo est finalement assez difficile pour elle, mais elle sait remonter la pente, ne vous en faites pas! C'est une jeune fille sensible, mine de rien, sensible et perspicace, logique, qui, sans forcément s'en rendre compte, se montre bien plus mature que les autres dans son comportement et même ce qu'il y a en elle. Comme on a son journal intime, ou un équivalent pur, c'est très facile de bien la comprendre et de parfaitement s'assimiler à elle, surtout quand on a déjà été dans une position à peu près similaire. Une petite romance bien sympa, aussi, comme dans tous bons livres qui se respectent, évidemment!
  Il y a clairement, comme je le disais au début, certains message dans ce texte qui nous parviennent aux oreilles et nous claquent durement le visage, pour quelques-uns d'entre eux. Mais ces messages sont d'une importance capitale, et je trouve ça vraiment excellent de la part de l'auteure de les avoir mis dans ce texte à priori simple et sans grand relief au niveau de la morale, parce qu'ici, il y en a une belle de morale, à la fin! Anne Percin a réussi à retourner sur nous tout le bouquin et à nous faire comprendre qu'il ne faut pas se fier à nos préjugés. Pour elle, le pari est gagné au niveau des morales, que ce soit au niveau du racisme, du regard des autres, de la méchanceté des ados entre eux, de la séparation sociale des gens qui peuvent moins dépenser d'argent pour tout et n'importe quoi, de la différence...tout est extrêmement bien maîtrisé et superbement raconté.
Horses Western Glory  Au niveau du style, eh bien, j'ai très bien retrouvé celui, pétillant et allègre, d'Anne Percin (décidément, je ne sais pas combien de fois j'ai écrit son nom dans ma chronique mais on atteint un record, là!), toujours gai, vif, quoiqu'il arrive...un vrai plaisir à dévorer! C'est drôle, ado, pas niais du tout, contrairement à ce qu'on trouve d'habitude dans ce domaine-là, surtout quand ça parle de canassons, et très bien raconté...un sans-faute de ce côté-là!
  L'histoire en elle-même est très sympa, enfin...ça dépend, mais Elise y trouve quand même son compte (!) et nous donne juste envie de sauter dans un avion pour Chicago, de prendre la car qu'ils prennent jusqu'au Dakota, de monter à califourchon sur le premier cheval qu'on voit et de crier Yeepee! au grand galop avec les cheveux au grand vent (sans bombe, c'est plus classe, mais je ne m'y risquerais pas, non plus!) en faisant tourner notre chapeau de cow-boy pardon de western girl au bout du bras!
  Je ressors donc de ce roman séduite, vraiment, même si le coup de cœur n'est pas terriblement ancré, pour cette fois, ou alors tout petit, parce qu'il le mérite bien, quand même, ce bouquin!
  Au poil! ;)

11 commentaires:

  1. Je voulais déjà le lire, tu me renforces dans cette idée ! :D ♥

    RépondreSupprimer
  2. Oh moi aussi j'ai été séduite par cette histoire^^

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre me fait super envie, surtout pour les chevaux ;) Mais j'avais l'impression qu'il était assez jeunesse, est-ce que c'est le cas ? En tout cas j'hésite vraiment à l'acheter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Oui, je comprends! C'est vrai que c'est un plaisir de se plonger dans cet atmosphère de poils et de crottin! ;) Non, je rigole! Surtout que c'est vraiment sympa (pas pour les poils ni le crottin, hein, pour l'histoire et l'équitation plutôt!)
      Jeunesse? Tu plaisantes? Enfin, il peut être lu à partir de 11, 12 ans sans que ça soit gênant, mais comme ça, j'ai trouvé ça assez mature comme lecture, au niveau comme je le disais des "messages" et des sujets abordés. Pour l'histoire "histoire", en effet, c'est assez jeunesse : chevaux, romance, amitié, ennemis...mais ça ne fait pas du tout "bébé" bien au contraire =)
      Fonce!

      Supprimer
    2. Oulah, j'ai écrit un vrai pavé, en fait! Désolée! ^^"

      Supprimer
  4. Il me fait bien envie! Et au passage, quand les résultats des concours?^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien fonce, toi aussi! Galope, plutôt! ;)
      Eh bien, ça y est, ils viennent d'être postés! =D

      Supprimer
  5. vous ai-je dit merci pour votre enthousiasme ? non, je ne crois pas, shame on me, alors merci !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ eh bien de rien! Merci à vous pour ce beau livre!

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!