En quelle langue?

mercredi 23 octobre 2013

La fille seule dans le vestiaire des garçons, d'Hubert Ben Kemoun

  C'est ce baiser. Ce baiser qui est à l'origine de tout. D'apparence, ce baiser sonnait comme une promesse pour Marion, une chance.
  Enzo? Vraiment? Enzo, le garçon le plus populaire du bahut, qui traînait derrière lui toute la cour. Et voilà qu'il lui déclarait sa flamme, à elle, qui portait jusqu'à maintenant ce surnom ridicule, dont l'avait affublée des gens qui ne savaient même pas ce qu'il voulait dire réellement. "Intello".
  Mais tout ça n'est que du faux, finalement. Juste une blague. Une plaisanterie pour ceux qui la produisent, une pure honte pour celle qui la subit.
  Et, peu à peu, la rage et un violent désir de vengeance viennent se lover sur les épaules de Marion. Que doit-elle faire? Se venger?
  Oui... Oui, Marion veut se venger. Sans réfléchir aux conséquences que ses actes pourront prendre...

Ecrit par Hubert Ben Kemoun
Aux éditions Flammarion
Collection Emotions
218 pages

                 MON AVIS

  Depuis sa sortie, je dois dire que ce livre m'intriguait beaucoup, et plus encore quand il a fait son petit tour sur la blogo. Toutes les personnes que je connais étaient assez positives dessus, voire même très positives, en fait! Mais...Mathilde et Marie, elles, n'étaient vraiment pas convaincues... Et leurs avis à elle sont les premiers que je regarde!
  Cela dit lorsque quelqu'un qui un goût très sûr littérairement parlant hum, hum! m'en a reparlé il y a quelques semaines...eh bien je me suis ruée dessus!
  Et je dois dire que...eh bien que je suis vraiment contente qu'il m'en ait reparlé parce que WAHOO! Ce truc est ardent, tout feu tout flamme, complètement éxplosif...et tellement juste...
  Déjà, commençons par le commencement : la couverture! Elle a beau être simple, je trouve qu'elle est magnifique et très représentative de l'ouvrage. Bref : superbe!
  Des histoires comme celle-là, on en entend parler, forcément. Dans notre entourage, aux infos... Une plaisanterie, un pari entre copain pour séduire une fille et lui faire croire qu'on l'aime, elle se jette dans vos bras. Et c'est dans la boîte. Diffusé sur Youtube l'heure suivante ou carrément envoyée à tous les lycéens du bahut.
  Oui, mais là, le vivre avec la victime, c'est quand même bien différent!
  L'humiliation que met l'auteure dans les mots de Marion est telle qu'elle transpire du livre et nous atteint en plein cœur. Frustrant de n'y pouvoir rien faire. Frustrant de devoir rester là, à attendre que les gens oublient, que cette histoire n'en soit plus qu'une parmi tant d'autres. Frustrant de se faire moquer et montrer du doigt. Frustrant de passer du surnom d' "intello" à celui de "fille facile".
  Et c'est tellement bien expliqué...!
  Le point de vue interne aide très certainement à cette proximité qu'on établit avec Marion qui nous explique, nous raconte. C'est à la fois déroutant, perturbant pour le lecteur, horrible, sardonique, on a quand même envie, irrépressiblement , de savoir ce qui va se passer ensuite.
  C'est un livre très dur à suivre psychologiquement. Parce qu'on voit Marion se dépiter sous nos yeux, se défaire, perdre sa confiance du début, devenir complètement paranoïaque et elle-même s'en rend compte. Cette vague plaisanterie, stupide et puérile change du tout au tout sa vie, son caractère ; elle devient irascible, toujours sur la défensive, énervée, prête à se défendre à tout moment...
  J'ai eu mal au cœur pour elle tant ce qu'on lui disait, reprochait et mettait sur le dos, parfois, était dur. Si dur pour une fille de...de 14 ans! Elle devient le bouc-émissaire de l'étage du collège. On la pointe du doigt, on la regarde de travers... C'est fou ce qu'une vidéo peut changer votre vie, finalement. C'est fou ce qu'Internet peut en ruiner une autre. C'est fou ce que des personnes connes (pardonnez-moi, mais ça met dans une telle rage contre la société, ce truc!) et puériles peuvent se ficher des conséquences lorsqu'ils veulent simplement rire un peu sur votre dos...
  Une belle critique de la société, de la méchanceté des ados (et ça, je connais : je le vois tous les jours au collège! Pas besoin de nier, que ce soient les élèves eux-mêmes, le parents, les surveillants, les profs...on sait tous ce qui se passe! La seule chose, c'est que personne n'est jamais assez courageux pour dire que tout ça, c'est de la foutaise, finalement!). Une belle critique du monde qui nous entoure aujourd'hui : toujours dans l'idée d'œil pour œil dent pour dent, dans cet échange permanent de crasses, et dans cet égoïsme constant, cet individualisme qui nous enserre de plus en plus.
  Au niveau des personnages, on a donc Marion, la jeune fille (héroïne) posée, calme, intelligente, qui ne veut pas être mêlée aux histoires bêtes de ses camarades et qui s'y retrouve en plein centre, bien malgré elle. Elle s'en veut terriblement, et je me suis sentie très proche d'elle ; je pense que j'aurais réagi exactement comme elle dans son cas.
   Il y a aussi sa mère qui, pendant que Marion s'effondre, tente de rencontrer des hommes. Depuis que le père de Marion et Barnabé les a abandonnés pour partir à l'autre bout du monde sans rien expliquer et couper tous les ponts possibles, elle s'inscrit sur des sites de rencontre et cherche désespérément l'âme sœur, ce qui ne l'empêche pas d'être une maman attentionnée, qui se fait un peu marcher sur les pieds, j'ai trouvé, quand même, mais compréhensive et très attachante.
  Et puis, le petit frère de Marion : Barnabé! Ah! Celui-là, il est constamment présent pour détendre le texte, et il est si choupinou...trop craquant! Il a une dizaine d'années, je crois, mais il est adorable et extrêmement attachant, pour le coup! Je l'ai adoré!
  Et évidemment, il a Enzo et sa bande de gros lâches...dont je ne dirai pas un mot de plus parce qu'ils ne le méritent pas!
  Et des personnages qui apparaissent vers la fin, mais que j'ai beaucoup, beaucoup aimé!
  L'écriture est parfaite, colle superbement au texte et est très plausible par rapport au fait que ça soit Marion qui raconte l'histoire. Il a beau être moderne, parfois un peu..."jeune", il n'en reste pas moins poétique, fluide comme le vol d'une mouette,  et extrêmement agréable! C'est un très beau style, en fait, une magnifique écriture et je pense que je vais me plonger dans d'autres livres de cet auteur!
  Bref, vous l'aurez compris, j'ai tout apprécié au-delà de l'appréciation : j'ai tout adoré, et inévitablement avec ce bouquin dévoré en à peine une journée, il y a coup de cœur, coup de foudre!
  Sur un sujet indéniablement d'actualité, à l'heure de toutes les vidéos postées sur les réseaux sociaux, à l'heure de toutes ces immondices que les ados s'infligent entre eux, à l'heure de cette guerre des clans permanente qui règne au collège...ce livre tombe à pic, très explicite, très juste, très vrai.
  Je le conseille à tous, vraiment. Il n'est à ne pas manquer, parce qu'on en comprend des choses, soudainement. Et on voit très clairement jusqu'où les imbéciles de ce genre sont prêts à aller pour se venger, se défendre à cause d'un simple regard de travers, parfois.
  Un texte sensible et touchant, dans l'ère du temps.
  En quelques 200 pages...ce livre exprime une vraie opinion et la fait partager...à qui veut le lire!

19 commentaires:

  1. Et bien c'est tant mieux que tu l'aies aimé !!
    Moi c'étaient les personnages qui m'avaient tapée sur les nerfs x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui! =D
      Ah oui? Moi, c'est tout le contraire! =P

      Supprimer
  2. J'ai bien envie de tenter l'expérience ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ajoute à ma liste d'anniversaire alors ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Parfait! Tu fais bien, je te le promets!!

      Supprimer
  4. Tu es sure qu'on a lu le même livre ?! xD
    Moi, je l'ai détesté... J'ai trouvé l'intrigue plate, les personnages puérils, enfin, franchement, je n'ai même pas perçu une qualité à ce roman...
    Mais tant mieux si tu l'as aimé, il vaut mieux être surprise dans le bon sens que déçue :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ Eh bien...à toi de me le dire!
      C'est dommage, j'ai trouvé, pourtant, que ce livre était très abordable par tous, que les personnages étaient réfléchis (enfin, ceux qui sont sensés l'être bien sûr!)... Dommage que tu l'aies trouvé si plat... =)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. ^^ "Plutôt"? Pas si convaincue, alors? ;)

      Supprimer
  6. Un roman très intense que j'ai découvert avec grand plaisir! :D

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas. ;)
      Bonne lecture!!

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas du tout mais pourquoi pas... :)

    RépondreSupprimer
  9. Franchement ce livre je le lit lit et re lit je l'adore en plus moi même je peut me comparer un peut a elle exepter pour le baiser car on ne ma pas encore embrasser. Moi aussi je suis une Marion solitaire je suis un peut dans le même état d'esprit et caractère qu'elle et je suis aussi en 3eme ^^
    Super bouquin que j'ai dévorer et que je dévore encore en quelques heures.

    RépondreSupprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!