En quelle langue?

samedi 24 août 2013

Hate List, de Jennifer Brown

  Depuis la tuerie provoquée par son petit ami dans son lycée, Valérie est effondrée et a perdu tout espoir de se faire un jour intégrer par les autres. Les autres qui, déjà, détestaient Nick, son petit ami, ce gars que personne ne connaissait vraiment et qui ne parlait que de mort et de suicide sans que cela n'interroge personne. Pas même elle, qui maintenant s'en veut, et en veut à tout le monde de l'avoir poussé à bout.
  Et puis, elle n'est pas complètement étrangère à cette tuerie puisqu'elle était à l'origine de cette liste de la haine qu'elle avait ensuite partagée avec Nick. Cette liste où elle écrivait tous les noms des personnes qu'ils ne pouvaient plus saquer. Cette liste sur laquelle se trouvaient les noms de la majorité des personnes mortes dans la tuerie...
  Valérie reste dans sa bulle, à l'écart des autres, renfermée, culpabilisante et pensant que jamais personne ne la pardonnera. Jusqu'au jour où l'adolescente ouvre la porte de sa chambre et retourne au lycée...
 
Ecrit par Jennifer Brown
Traduit par Céline Alexandre
Aux éditions Albin Michel
391 pages

                MON AVIS



  Ca faisait longtemps que ce livre était dans ma PAL, plus d'un an, en fait! Et c'est grâce à Mathilde avec qui je l'ai lu en LC pour ficeler notre partenariat que je me suis souvenu de son existence! Donc merci beaucoup à elle, et vous pourrez d'ailleurs trouver sa chronique en lien en bas de la mienne.
  Donc! Ce livre m'a tout de suite attiré dès que j'ai lu son résumé. Je ne pensais pas du tout, à ce moment, que les choses seraient traitées de cette manière, et même en ouvrant le livre, j'ai été très surprise par l'organisation de l'auteure et assez déroutée par ses flash-back et ses sauts dans le temps qui, certes, coupent la lecture et la tonifient, mais embrouillent aussi l'esprit du lecteur qui ne sait plus trop bien où donner de la tête... Et je dois avouer que c'est ce qui m'a le plus dérangée dans ce livre : temporellement parlant, c'est totalement bordellique! Et il faut s'accrocher pour suivre le fil de l'histoire.
  Le livre n'en reste pas moins extrêmement intéressant, ne serait-ce que pour la psychologie des personnages et plus particulièrement de Valérie elle-même qui prend la plume et nous raconte le drame au fur et à mesure du livre. A l'aide de coupure de journaux, de témoignages et de ses mots, peu à peu, les images se forment et les choses se concrétisent pour reformer cette tuerie à laquelle elle a assisté et dont elle se sent responsable.
  J'ai beaucoup aimé ce livre grâce à la compréhension qu'on ressent et que l'auteure nous fait passer à travers toute cette histoire. Parce que ce livre nous explique bien les choses et nous donne matière, non pas à excuser les personnes responsables, mais à mieux les comprendre et à ré-inclure ceux qui sont restés, à ne pas les rejeter pour que la même chose se produise à nouveau. J'ai trouvé aussi l'histoire très importante pour tout le monde, parce qu'elle fait passer un message capital : on a beau être différents, tous, ne pas aimer les mêmes choses, ne pas avoir les mêmes amis, on est quand même tous égaux et libres de faire ce qui nous plaît tant que ça n'atteint pas les autres. Et ça, bien trop de jeunes, voire même d'adultes ne le comprennent pas, et c'est bien dommage, parce que les différences sont censées enrichir, et non pas s'opposer les unes aux autres, pour finir par donner une fin regrettable. Les gens ont du mal à réaliser l'impact que leurs paroles, leurs pensées, leurs commérages ou leurs insultes peuvent avoir sur les autres. Bien sûr, on pourra toujours dire que les personnes victimes de harcèlement ou tout simplement insultées, détestées et rejetées se forgent une carapace, que c'est bien, mais non. Qui, QUI peut avoir envie de se forger une carapace? C'est seulement un moyen de défense, finalement, un besoin qu'on est obligés de s'infliger.
  Mais revenons à nos moutons!
  L'histoire de Valérie est envoûtante et le cœur qu'elle met dans ses mots, même si le style est simple et très terre à terre, cette façon qu'elle a de nous faire revivre ce drame, son drame, nous rapproche d'elle et nous attire à la connaître, à comprendre ce qu'elle ressent, ce dont elle a peur et pourquoi. Le livre se concentre presque uniquement sur elle, en tant que personnages, même si beaucoup d'autres font partie de l'histoire et lui donne du relief. Evidemment, on parle beaucoup de Nick et de sa psychologie entre son "journal intime", les coupures de presse qu'on a et les témoignages des autres élèves, mais puisqu'il est mort et qu'on le sait dès le début, tout ça reste assez passif tandis que Valérie est au centre même de l'histoire et accapare tout notre esprit avec ses questions existentielles, ses "Et si?" et ses regrets. Le fait que l'histoire soit placée majoritairement sous sa vue à elle, petite amie du tueur est intéressant parce qu'elle connaissait mieux Nick que les autres et peut prendre plus de recul par rapport aux faits survenus à cause de lui.
  Au début, ses idées sont noires et très opaques pour nous qui rentrons à peine dans l'histoire. Puis au fil des pages, on la sent qui commence à se délivrer un peu du drame, à regarder autour, ailleurs, même si tous, y compris ses propres parents la considèrent comme un monstre. Parce qu'il ne faut pas oublier que la liste, c'était son idée. Et c'est en partie ce qu'elle se reproche.
  Mais maintenant, il faut tourner la page et boucler la boucle en leur prouvant à tous qu'elle n'est peut-être pas celle qu'ils croient.
  Jennifer Brown a été audacieuse en choisissant ce sujet pour construire son roman. Ce sujet un peu tabou mais tristement célèbre qui est ici raconté pour des adolescents...ce n'est pas si courant ce genre de thème en littérature jeunesse, et c'est très dur à aborder. Avec Hate List, l'auteure a brillamment réussi à nous transmettre un message à la tolérance et à l'abolition des moqueries et harcèlements dans le cadre scolaire plus spécialement.
  Jusqu'aux derniers chapitres, on ne sait pas tout à fait ce qui s'est vraiment passé. L'auteure nous délivre les infos au compte-goutte, lentement mais sûrement. Suspense? Non, ce n'est pas ça ; c'est seulement pour ne pas confronter son jeune public à des faits trop marquants et à nous servir une tête brûlée sur un plateau d'argent directement. Elle opère doucement et nous laisse le temps de nous "faire à l'idée".
  Vous l'aurez compris : Hate List est un roman qui m'a beaucoup plu, mais qui plus encore m'a bouleversée, intéressée, ou choquée, ou peut-être les trois en même temps. Sa puissance et son ouverture, son objectivité, et son angle narratif différent des autres m'ont passionnée et m'ont vraiment permis de passer outre les stéréotypes et les clichés en comprenant vraiment les personnes qui vivent ces drames-là.
  La fin est belle, parfaite et nous laisse pensif, mais plein d'espoir. Le message est passé, bouleversant comme il est, et je n'ai pas pu retenir mes larmes tant j'ai été touchée et tant j'ai pris des paires de claques pendant ma lecture. Comme on le dite souvent : ici, la réalité prend le pas sur la fiction grâce aux émotions transmises par l'auteure et, je le répète, à la puissance des mots que Valérie lui emprunte.
  Un livre coup de poing à lire de toute urgence, qui bouleverse, touche, et fait comprendre.
 

16 commentaires:

  1. Ta partenaire adorée est ravie de ton article, partage le même ressenti la plupart du temps, et a frôlé le coup de coeur, c'est passé à rien !
    Ravie de cette LC ma partenaire adorée, pour en refaire une, c'est quand tu veux ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouverte à toutes tes propositions, partenaire adorée! ;)
      Je t'ai déjà dit ce que je pensais du tiens sur ton propre article...cours va et vole le voir!!
      Quant à vous, lecteurs : FAITES LA MEME CHOSE!!! (Ben oui, un aussi beau blog que le sien, ça vaut le coup, quand même!) ;)

      Supprimer
  2. J'adore ta chronique ! Vous me donnez très très très envie de le lire;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Je suis contente de t'en avoir donné envie! Il vaut vraiment le coup et il se dévore...alors fonce! ;)

      Supprimer
  3. Coup de cœur! Waouh! Il est dans ma PAL! Il faut que je le lise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, coup de cœur. Puis tu sais, moi, mes coups de cœur, c'est quand même pas tout le temps! Il me faut vraiment de la matière, quoi! Mais là, tu vois, c'est un de ces livres dont on pourrait parler des heures que ça ne suffirait pas tant il y a à décortiquer toute la psychologie des personnages et toute la tuerie en elle-même.
      En tout cas, programme-le pour bientôt parce qu'il est INRATTABLE!!

      Supprimer
  4. Contrairement à toi, ce livre m'a énormément déçue. J'ai été loin d'être touchée. Val est un personnage qui m'a insupporté et j'ai trouvé que le sujet n'était pas traité avec assez de profondeur. Mais je suis bien contente qu'il t'ait plu beaucoup plus qu'à moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? C'est assez surprenant que nos avis divergent autant sur ce livre! C'est vrai que, personnellement, j'ai vraiment trouvé que le thème était respecté et brillamment traité. Val a des hauts et des bas, bien sûr, mais en tant que victime, elle aussi, je l'ai plutôt comprise et tous ses faux-pas sont pardonnables comparés à ceux de ses camarades...
      Dommage que tu n'aies pas aimé! Mais bon, les goûts et le couleurs, comme je dis toujours...! ;)

      Supprimer
  5. Depuis le temps que j'en entends parler... Il serait temps que je le lise ^^

    RépondreSupprimer
  6. Bon retour parmi nous :)
    Il faut que je le lise celui-ci!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! =D
      Vas-y, c'est vraiment excellent!

      Supprimer
  7. J'ai adoré ce roman, franchement, ça prend au trippes, c'est sombre mais magnifique... A lire ! Et on se rappelle pour un partenariat, parce que là ça traine ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est sombre mais magnifique!
      Oui, oui! Envoie-moi un mail, parce que j'ai essayé plusieurs fois de le faire de mon côté, mais ça ne marche pas...! --" Je suis douée, hein?

      Supprimer
  8. Une très bonne découverte pour moi aussi.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai également énormément apprécié ce roman. Cette histoire est très prenante !

    RépondreSupprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!