En quelle langue?

jeudi 20 juin 2013

Mathieu Hidalf et le sortilège de Ronces [tome 3], de Christophe Mauri

  Pour Mathieu Hidalf, rien ne va plus! Son père a décidé de le marier contre son gré et à son insu avec Marie-Marie du Château Boisé, la pire ennemie de Mathieu Hidalf...après les Frères Estaffes, bien sûr, qui règnent plus que jamais sur l'école de l'Elite et se rapprochent de plus en plus de leur ultime but : la détruire.
  Et, alors que Mathieu se réfugie à l'école avant la rentrée officielle pour échapper à son mariage, la menace gronde. Un mystérieux Elitien noir rôde dans l'école qui se trouve soudain coupée du reste du Royaume par un puissant et indestructible sortilège de Ronces... 
  Et si Mathieu avait trouvé chaussure à son pied, avec ce nouvel adversaire secret, et cette gamine pleurnicharde qui veut lui mettre la bague au doigt?

Ecrit par Christophe Mauri
Aux éditions Gallimard Jeunesse
378 pages

                    MON AVIS

  Premièrement, je voue vraiment une admiration sans borne à l'illustrateur, Benjamin Bachelier, pour avoir dessiné une couverture que je trouve aussi sublime!
  Voilà, ça c'est dit!
  Eh bien, je dois dire que ça a été un vrai plaisir de retrouver mon petit Mathieu pour cette troisième aventure, plus sombre et plus mature que les autres...mais l'ambiance bon-enfant des deux tomes précédents m'a un peu manquée, je dois bien l'avouer. J'ai trouvé toutes les énigmes, tous les mystères et le suspense qui va avec vraiment géniaux, mais la brise légère de juvénilité m'a un peu manquée, oui. Bon, rien de grave, hein! Mais j'ai préféré les deux premier à ce troisième tome, je pense.
  L'intrigue est encore une fois parfaitement menée de A à Z. Avec quelques fêlures dans la compréhension, pour ma part, de temps en temps. Il faut être plus concentré pour tout saisir que dans les premiers et toutes les péripéties entremêlées prennent un peu un goût de Timothée de Fombelle dans la tournure des évènements et autres. Le fil conducteur est toujours bien présent, mais entrecoupé par des petites touches de nouveautés ici et là! De ce côté-là, j'ai été ravie même si parfois j'avais un peu de mal à suivre ; il y a vraiment beaucoup de choses mais ça se tient bien et ça rallonge notre plaisir de lecture!
  Mathieu Hidalf est donc marié à Marie-Marie du Château Boisé par son cher papa, M. Rigor Hidalf! Ou tout du moins, il le sera dans une semaine, et pas une minute de plus! Notre petite tête de mule préférée se réfugie alors à l'école avec une semaine d'avance sur ses camarades, où il voit un mystérieux Elitien noir...
  Une intrigue bien ficelée, encore une fois, donc, mais avec beaucoup plus de profondeur et de petits détails cette fois-ci, ainsi qu'un suspense qui dure et dure et dure, et plein de pistes qui se forment dans notre petite tête sans qu'elles ne trouvent la bonne réponse! Christophe Mauri réalise ici le miracle de nous tenir en haleine pendant tout son livre, accrochés comme nous sommes à ses personnages et à son histoire fascinante.
  Les personnages, justement! Parlons-en! Eh bien, ils sont toujours aussi fous, spontanés et décapants qu'avant, avec cependant, beaucoup de maturité prise pour Mathieu et ses camarades, je trouve. Une bonne dose de potion magique dans les neurones! C'est ce qui m'a un peu déconcertée au début, d'ailleurs. Car Mathieu a quand même drôlement changé, je trouve. Il est passé du petit enfant, que nous avons rencontré à son dixième anniversaire, au prodige de farces, de malignité, et de répartie, calculateur comme personne, que nous avons dans ce tome-ci! Mais un vent glacial et sombre s'abat sur l'école et transforme notre jeune héros en petit homme réfléchi -en tout cas, plus qu'avant!- et inquiet par bien des fois. Donc c'est assez changeant au niveau même de l'ambiance du livre, qui est vraiment plus complexe et obscure. Mais, rassurez-vous! Mathieu ne coupe pas à ses bonnes vieilles traditions, ni à son mantra : faire régner le désordre tout en contrecarrant les plans de son entourage!
  Mais au-delà de lui, beaucoup de personnages prennent des places plus importantes dans cet ouvrage parmi lesquels Tristan, bien plus approfondi qu'avant, les copains de Mathieu et Louis Serra, dont on découvre progressivement de plus en plus de choses. Eh oui! Même le capitaine semble cacher quelques projets sous sa luide...
  Les rebondissements s'enchaînent, mêlant magie, noirceur nouvelle, humour et rebondissements improbables...nos héros courent dans tous les sens sans jamais limiter leur imagination et leurs caractères intouchables.
  L'écriture est toujours aussi belle, bourrée de jeux de mots tordant et de farces excellentes, simple à aborder et à comprendre, tout en restant délicieuse...Christophe Mauri signe ici un troisième chef-d'œuvre d'écriture qui pétille de péripéties, et déborde de sublimes tournures de phrase! Un vrai plaisir à lire et à relire, pour les grands, les petits et tous ceux entre les deux!
  Je reviens quelques temps sur l'intrigue, que j'ai trouvée extrêmement bien travaillée et tout à fait dans le ton de cette atmosphère un peu noire et opaque. La Foudre fantôme se trouve en danger, et toute l'école avec elle. Louis Serra disparaît, coupé de l'école par le sortilège de Ronces qu'il ne peut pas traversé hum hum! et on doute de tout le monde, même de Mathieu, pour finir, tant la tension et le suspense nous triturent le cerveau et se propagent dans l'histoire, grignotant tout ce qu'ils peuvent grignoter! Le suspense est E-NORME! Christophe Mauri a vraiment réussi à écrire un livre bourré d'actions suivies et bien fondée, qui nous entrent dans la tête et se mélangent parfaitement avec les personnages mystérieux du roman... Une main de maître!
  Voilà, voilà! C'est à peu près tout ce que j'ai à dire!
  J'ai donc beaucoup aimé ce troisième tom, mais moins que les deux précédents, un petit peu, en tout cas. Il frôle le coup de cœur, mais...y a un tout petit truc qui manque! Autant vous dire tout de suite que j'attends énormément des deux tomes suivants!
  Alors, rendez-vous début octobre ou peut-être avant pour parler de ce fameux avant-dernier opus : Mathieu Hidalf et la bataille de l'Aube! ;-)

2 commentaires:

  1. Super chronique ! Je suis 100% d'accord avec toi ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'ai essayé d'être la plus juste possible :)

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!