En quelle langue?

vendredi 19 avril 2013

Virus L.IV. 3, ou la mort des livres, de Christian Grenier

  Les Lettrés ont pris le pouvoir sur les Zappeurs. Désormais, les livres sont bien plus utilisés et bien plus permis que les écrans. Désormais, tous les ordinateurs, télévisions, portables, tout a été interdit au profit de la littérature.
  Face à cela, les Zappeurs, propagent un virus, entrés en pleine rébellion contre les livres. Un virus qui efface les mots au fur et à mesure qu'ils sont lus.
  Mais Allis, une jeune écrivaine prometteuse, est la seule à pouvoir identifier la provenance de se virus...et à peut-être pouvoir le contrer.
 
Ecrit par Christian Grenier
Aux éditions Hachette
189 pages  
 
                      MON AVIS
 
  J'ai mis un sacré bout de temps à lire ce livre pourtant très fin car il m'a surtout servis "d'entre deux", si je puis dire, car je suis plongée dans Eugénie Grandet, et ça prend un peu la tête parfois, alors, je dois dire qu'en m'intéressant à ce livre, ça m'a reposée les esprits et j'ai beaucoup apprécié cette lecture, finalement!
  Déniché il y a...quoi, deux semaines, je crois, je n'avais JAMAIS entendu parler de ce livre qui pourtant, je m'en rends compte, est étudié dans beaucoup de collèges.
  Bref! Que dire?
  J'ai été très attirée par l'intrigue qui ma paraissait pour le coup très intéressante et plutôt originale. N'ayant pas lu La bibliothécaire, je ne peux pas les comparer, contrairement à ce que beaucoup ont fait. Mais, j'avoue avoir été charmée par cette idée atypique.
  Un roman très intéressant, donc! Écrit à la première personne dans la peau d'une jeune fille sourde et muette de 19 ans, on a un avis subjectif de l'univers dans lequel elle évolue, mais finalement assez neutre comparé aux prises de partie des "deux camps".
  L'écriture est très simple mais permet de bien suivre tous les évènements. C'est rapide, efficace et ça ne tourne pas autour du pot. Pour un roman de science-fiction, je trouve que c'est ce qu'il y a de mieux, en fait.
  Malgré cela, j'ai été un peu déçue par le suspense qui se veut présent mais qui retombe très vite. En effet, tout est quand même très évident. Et puis, il n'est pas très "renouvelé". Disons que c'est toujours un peu dans le même style donc on devine vite les interrogations qui viennent au fil du livre. C'est dommage car dans l'ensemble, j'ai quand même  bien aimé et ça m'a un peu énervée...ou disons...troublée que ce suspense ne soit que "pour la forme".
  Ce que j'ai bien aimé, aussi, c'est toutes ces allusions aux livres dits "classiques", plus ou moins, qui, ici, donnent envie d'être lus par certains paragraphes écrits dans ce roman. De cette façon, notre lecture est ponctuée d'allusions à ces livres si reconnus. J''ai trouvé ça très sympa, et très intelligent de la part de l'auteur!
    L'intrigue, j'y viens, est vraiment sympathique, elle aussi. On évolue en même temps qu'Allis dans un univers complétement parallèle au nôtre étant donné qu'aujourd'hui, les écrans dominent et que les livres sont de moins en moins lus et appréciés. Ici, c'est tout à fait le contraire. On a droit à un monde totalement contraire (et pour moi idéalisé, même si ce n'est pas l'avis de tout le monde!). Mais, évidemment, les Zappeurs, ceux qui, malgré toutes les lois, continuent à passer leur vie devant des écrans, se rebellent et diffusent un virus horrible qui empêche le lecteur de lire au sens propre du terme. A la place, il est transporté dans l'univers du livre comme s'il se dédoublait, ou se transplanait dans le monde du livre qu'il lit. Complètement irréaliste, cette science-fiction m'a un peu désarçonnée mais m'a surtout beaucoup plu! C'est tourné comme si ça pouvait réellement arrivé, et forcément, ça m'a touchée. Et si les livres disparaissaient pour de bons? Et si, un jour, il n'existait plus QUE les livres numériques? Impossible? Eh bien, finalement, on se le demande...
  L'univers est de plus très convaincant, et la question d'actualité, ce qui renforce encore cette impression de...possibilité, on va dire.
  Je finirai par les personnages très attachants qui vivent cette histoire et ravivent notre lecture "interrogatrice". Je les ai tous trouvés sympathiques (combien de fois aurai-je utilisé ce mot à la fin de ma chronique?!). Le fait qu'elle soit sourde et muette lui donne...pas du charme, mais quelque chose de vraiment différent qui la rend intéressante et...différente! Elle est pleine de ressources et...je l'adore! ^^ Elle a une vingtaine d'années, je crois.
  Quant aux autres, je ne peux pas trop en parler sans spoiler, alors...je vais m'abstenir! ;-)
  Il faut lire pour découvrir!
 
(Comporte 189 pages comprenant un lexique des mots typiques à l'histoire!)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!