En quelle langue?

vendredi 19 avril 2013

Victoria rêve, de Timothée de Fombelle

  Victoria s'ennuie. Elle trouve sa petite vie monotone, plate. Sans les livres, elle ne serait rien. Alors, pour combler ce vide d'aventures, elle rêve de grands espaces, de combats avec des cows-boys... Et le jour où son père troque son cotume de pro du pâté contre celui de Cheyenne en chef, ses rêves sont peut-être sur le point de se réaliser...mais pas comme elle l'avit espéré!
 
Ecrit par Timothée de Fombelle
Illustré par François Place 
Aux éditions Gallimard Jeunesse
105 pages  
 
                  MON AVIS
 
  Eh bien! Je dois dire que je suis contente de m'être plongée dans ce petit livre qui, au début, ne m'attirait pas tant que ça. J'ai dévoré ce petit livre en quelques heures, mais il m'a tellement perturbée que je n'ai pas pu vous écrire mon billet tout de suite. Pas qu'il soit particulièrement bouleversant, mais, il m'a fait un truc. Je ne saurais pas trop expliquer quoi.
  Un petit mot sur la couverture, d'abord, qui est vraiment maginfique! Sobre, mais superbe! Et puis, la marque page intérieur, ou la deuxième de couverture, ainsi que la troisième et la quatrième sont représentés comme une bibliothèque...c'est magnifique! Bravo à François Place pour ce travail génial!
  Après avoir raté sa publicaiton en mai dans Je bouquine, j'en ai beaucoup entendu parler sur la blogsphère. L'histoire de base ne me tentait pas trop, et la couverture ainsi que le format du livre m'ont incitée à penser que ce livre était plus pour les 8-9 ans. bien sûr, ceux-ci peuvent le lire, mais pas uniquement. au contraire, même! Il m'a beaucoup touchée.
  Je serai plutôt brève surr mon avis, mais en gros, j'ai beaucoup apprécié ce petit livre. Il m'a fait inhaler une bbouffée d'air frais. On s'identifie bien vite au personnage de Victoria, et on la comprend : toujours rêveuse, fabuleuse (dans le sens de fabuler), à s'imaginer tout un tas d'histoire décapantes... Un vrai bain d'énergie!
  On entre dans le livre directement et on est tout de suite interpellés par cette histoire de Cheyennes, ce quiproco très amusant. Le subterfuge a été bien trouvé, mais on s'en rend vite compte...pas comme Victoria, hélas.
  Une collégienne qu'on a envie de protéger, un peu, toute innocente. Un peu magique, aussi. Elle veut tant se détacher de sa vie monotone qu'elle semble passer à côté d'une belle histoire, au début. Heureusement qu'elle rétablit ça...bien vite! ;-)
  Un style qui m'a beaucoup plu. Très poétique, dans une histoire comme celle-ci, c'est le must! ^^ Ca ravive tout et ça donne tellement envie de découvrir la suite...! J'ai été transpercée par les mots de Timothée de Fombelle qui les manie avec une sûreté, une beauté et une sérénité folles!
  L'histoire n'est pas d'une originalité alarmante, mais a un petit côté très intéressant et touchant. Le suspense ne dure pas, mais colle parfaitement avec le texte qui est déjà court.
  En bref, j'ai vraiment beaucoup aimé ce petit livre et je suis contente de l'avoir découvert! Un petit coup de coeur, mais un coup de coeur quand même!  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!