En quelle langue?

samedi 27 avril 2013

Oscar Pill, tome 5 : Cérébra l'utlime voyage, d'Eli Anderson


!!!!!!!!!!!!!!!!SPOILER SUR TOUS LES PRECEDENTS TOMES!!!!!!!!!!!!!!!!
 
  Alors que le monde est désormais sous l'emprise du Prince Noir, réduisant à néant tout effort des Médicus pour subsister, Oscar se lance dans l'ultime aventure qui le ménera au bout de son initiatique parcours dans le corps : Cérébra! L'Univers des songes, des rêves, des pensées et des souvenirs.
  Le plus palpitant et le plus dangereux des Univers qui lui révélera le secret de sa propre destinée...
 
             MON AVIS
 
  Et voilà. Une page de tournée. Enfin, en réalité, des pages, j'en ai tourné environ trois milliers rien que pour ce petit joyau de série! Ceci étant dit, je vais pouvoir vous révéler mon avis, et mes pensées, mon Cérébra à moi en ce qui concerne ce dernier tome...
  Ah oui, juste une chose : je vais spoiler à MORT tous les précédents tomes, alors je conseille très vivement à ceu qui n'ont lu que le premier, deuxième et/ou troisième de s'abstenir!! =)
 
 
  Avant de commencer, un petit point sur la couverture qui est décidément la plus belle de toutes! Le titre est en relief, arborant des couleurs sombres en effet "reflets", le nom de l'auteur et de l'éditeur sont plus lisse que le gris métallique tout comme l'illustration et elle est...MAGNIFIQUE!!! Aspect gaufré, également, le fond est comme rayé (en motif, bien sûr : le livre est lisse!) et c'est splendide... Courez dans la première librairie que vous voyez et délectez-vous de ce trésor!!!!
  Bien! Après la mort d'Ayden qui m'avait fait pleurer toutes les larmes de mon corps, nous retrouvons dans les premières pages de ce tome, deux ans après ce funeste épisode, une Sally plus forte psychologiquement bien que dépitée et affaiblie par les Pathologus.
  Sous le joug de ces êtres malfaisants, nous découvrons une population décimée, étrangère à tous bonheurs, à tous rires, à tous rayons de soleil. Une population morne, ravagée, accablée sous le poids des meurtres commis et de la tristesse accumulée, et affaiblie par les rafles et les horreurs organisées par les Pathologus.
  L'écriture d'Eli Anderson, déjà extrêmement prenante dans les quatre premiers tomes, devient enivrante et addictive, même si j'ai eu l'impression qu'elle était presque souillée par son sujet si...horrible! Évidemment, les marques de notre auteur sont toujours bien présentes : des métaphores par milliers, beaucoup de détails qui nous représente la situation actuelle, de nombreux adjectifs et autres précisions... On le connaît, et il n'a pas chagé...pour mon PLUS GRAND SOULAGEMENT!  
  En effet, dans cette dernière aventure aux côtés de notre petit Oscar qui a bien grandi depuis notre première rencontre, devenant un homme à part entière, responsable, réfléchi et toujours plus courageux, on est projetés dans une sorte de dystopie meurtrière et pathologique. C'est un peu l'apogée de la saga, l'affrontement final...
  Oscar, chargé à la fin du tome 4 par Mrs.Whithers, qui disparaît tristement, de retrouver le quatrième Pilier et de retourner la terre s'il le faut, sort de son "exil" au fin fond de l'Arctique et, tâche de retrouver ce si précieux objet. Mais pour cela, il lui faut d'abord acquérir son cinquième et dernier Trophée qu'il ne trouvera nulle part ailleurs qu'en Cérébra, Univers passionnant qui l'attire depuis sa première intrusion corporelle, que nous découvrons alors, en même temps que lui. Bien sûr, les conditions ne sont pas optimales pour découvrir un Univers étant donné la souffrance extérieure de tous, mais j'ai quand même, une fois de plus, pris plaisir à vagabonder aux côtés d'Oscar et à admirer les mille petites choses qui se dévoilent sous la plume bien aiguisée de son auteur.
  Dans ce tome, l'Ordre, qui n'a plus de Cumides Circle, est alors confronté à la dureté de l'illégalité, en quelques sortes. Mr Brave n'étant plus là pour les protéger, ils se défendent tant bien que mal, maigrement aidés par le sinistre Fletcher Worm, qui a insisté auprès du Prince Noir pour les garder vivants.
  Ici, beaucoup de personnages refont surface, certains pour notre plus grand bonheur, et d'autres...bah...enfin, vous me comprenez, quoi!
  J'ai tellement envie de vous parler du dénouement!!!!! Mais je n'en ferai rien! Parce que découvrir une fin comme celle-ci, ça se vit!
  Par ailleurs, beaucoup de larmes versées pour ma part, j'ai cru que mon volume ne résisterai pas à mes fréquentes inondations! De tristesse, de compassion, d'empathie, de bonheur (rares, celles-ci!), d'attachements... Beauocup de révélations qui m'ont fait frémir, ou même sursauter (oui, oui, on peut sursauter en lisant, ça m'est déjà arrivé quelques fois!)...
  Quelques parties un peu embrouillantes, par contre...! Enfin, plus exactement : complexes! Il faut parfois s'accrocher, parce qu'au milieu du suspense, de l'action, des larmes, des sursauts et des révélations, il y a certaines découvertes sensiblement compliquées à suivre. Par exemple, les voyages en Cérébra qui sont parfois...complexes (désolée pour la répétition), je veux dire par là qu'il ne faut pas être qu'à moitié concentré dans sa lecture. La découverte d'un nouvel élément est souvent "déstabilisant" avec Oscar, mais il peut également s'avérer très "étrange"!
  Bon, je ne vais pas vous en dire trop, parce que ce dernier tome est de ces livres qu'il ne faut pas trop dévoiler, au risque de perdre l'action et le suspense attendu, même si, avec ces petits détails, je vous rassure, vous ne risquez rien! (De toute façon, même avec la moitié des découvertes déjà en poche, on serait toujours étonné par le reste, avec Eli!)
  Enfin! C'est tout de même très étrange de finir ce livre. C'est en même temps libérateur, et triste, je suis déjà mélancolique à l'idée de quitter Oscar. Depuis déjà trois ans, je crois, il sillonne beaucoup de vies et de chemins...pourquoi pas le vôtre?
  Voilà! Bien qu'Eli nous réserve bien d'autres surprises avec de nouveaux héros, eh bien, je ne peux m'empêcher de verser encore quelques larmes...! (Grande sentimentale que je suis!)
  Alors, plongez-vous sans aucune hésitation, et avec une cetaine délectation, dans ce nouveau et dernier tome, et savourez-le jusqu'à la dernière page, jusqu'au dernier mot, jusqu'à la dernière lettre...!
 
(Comporte 588 que je ne suis pas peu fière d'avoir dévoré en à peine quatre jours! Sans aucune vanité, j'entends! ^^")

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!