En quelle langue?

vendredi 19 avril 2013

Les misérables, tome 1 : Jean Valjean, de Victor Hugo

miserables-jean-valjean.jpg
  Jean Valjean, ancien forçat, est enfin libre. Après 19 ans d'emprisonnement à travailler, il peut enfin se reposer. Mais personne ne l'accepte nulle part. Sa réputation fait mouche. Les auberges lui refuse l'hospitalité, le repas. Tout cela pour avoir casse un carreau et pris du pain lorsque sa famille et lui mouraient de faim!
Fantine, quant à elle, mène une vie bien dure aussi! Son homme m'ayant abandonnée, elle se retrouve seule avec la petite Cosette sur les bras.
Pourtant, lorsque ces trois chemins se rencontrent, l'espoir semble renaître.
 
                     MON AVIS
 
   Tout d'abord, je vous informe que c'est la version abrégée que j'ai lue pour le collège! Je voulais lire la version normale, mais comme le titre n'allait pas avec le tome, je me suis vue contrainte de lire la version abrégée...
Bref! Sinon, le résulta des courses est que ce livre, bien plus court et résumé que la version originale, est pourtant très agréable. Les personnages sont bien décrits. Le style de Victor Hugo reste. Ça ne dénature pas trop le livre, je trouve.
(J'ai lu le quatrième tome : Jean Valjean, en version originale, avant de m'attaquer à celui-ci. Je sais, c'est un peu étrange comme suite, mais je pensais que... Enfin bon, c'est comme ça! Du coup, j'ai quand même lu une version originale de Victor Hugo!) Tout cela est un peu compliqué!
L'histoire est très miséreuse, certes, mais tellement délicate!
Nous sommes donc en 1815 lorsque Jean Valjean fait son apparition dans le livre. On nous raconte ses épreuves au fur et à mesure qu'on avance dans le livre. Souvent, Victor Hugo laisse planer un peu de "suspense" en employant des mots vagues pour se recentrer sur le personnage que ça concerne.
Le livre et accompagne de quelques images en noir et en blanc qui illustrent bien l'histoire. Elles donnent aussi le côté sombre car elles ne sont pas vraiment très gaies!
Le livre est séparé en deux parties : Fantine (la partie la plus longue), et Cosette qui arrive au 2/3 du livre, à peu près. Durant ces deux parties, Jean Valjean est très présent et toujours au centre, ou proche de celui-ci. Il est toujours présent pour l'une comme pour l'autre.
Enfin voilà! Un livre qui donne bien envie de s'attaquer au "vrai", ou en tout cas de continuer à suivre les aventures de ces trois personnages peu banals.
Un commencement très réussi même si ce n'est là que la version abrégée!
 
(Comporte 285 pages qui se lisent très vite et facilement, parfaitement bien écrites!)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!