En quelle langue?

vendredi 19 avril 2013

Je suis Juan de Pareja, d'Elizabeth Borton de Trevino

  Juan de Pareja, esclave noir, est, après la mort de sa maîtresse, légué au frère de celle-ci qui n'est autre que le grand peintre Diego Velasquez. S'ouvre alors à lui un monde encore inconnu mais pour le moins attirant. Ce monde, c'est la peinture. Parcourant l'Espagne et l'Italie, rencontrant Rubens, apprenant ce que son maître enseigne à ses apprentis, sa vie sera transformée par cette amitié.
 
Ecrit par Elisabeth Borton de Trevino
Traduit par Tessa Brisac
Aux éditions L'Ecole des Loisirs
333 pages   
 
                      MON AVIS
 
  Eh bien! Je suis productive aujourd'hui : deux chroniques en l'espace de quelques heures...une première pour moi! ^^
  Hum, hum.
  Un livre que j'ai du lire pour les cours et qui ne m'attirait vraiment pas plus que ça au début. Je me suis forcée pour l'ouvrir, mais une fois dedans, il m'a absorbée et m'a enseignée beaucoup de choses!
  A travers les mots, le point de vue de Juan de Pareja, on découvre ce grand peintre dont il est l'esclave. Un homme taciturne mais bon, qui lui procure tout ce dont il a besoin. Le début est un peu longuet car, enfant, Juan nous raconte la mort de sa maîtresse, la peste qui a fait mourir toute la maison, sauf lui. Il nous raconte qu'il a appris à lire et à écrire grâce à sa maîtresse, il nous conte son voyage jusque chez son nouveau maître, qu'il entreprend avec un homme affreux qui conduit des mules, le frappe et le vole. Bref, une enfance pas facile, c'est sûr! Et durant tout le livre, j'ai eu l'impression, justement, de voir cet enfant, pas un enfant qui grandit devient un homme, puis vieillit. Cela tient aussi du fait qu'on ne nous dit jamais quel âge il a, seulement quelques indications temporelles le concernant, mais vraiment juste ce qu'il faut pour nous mettre sur la route. Ce qui est au début assez déroutant, justement! ^^"
  Cette histoire m'a finalement passionnée, enfin, beaucoup intéressée, pour ne pas trop exagérer. Car elle nous permet d'avoir une vision assez objective du peintre et de sa vie en général. Je n'avais jamais lu de biographie sur lui, ni rien, seulement vu quelques-uns de ses tableaux, mais en m'y intéressant un peu plus, j'avoue que je me suis vite attachée à ce personnage solitaire, silencieux, renfermé, mais ouvert aussi, paradoxalement.
  L'écriture est très sobre, sans artifice, mais suffisante. Elle relate la vie de ces deux hommes et de leur entourage. Des vies peu communes, qui passent dans tous les lieux importants à partir de la montée de Velasquez parmi les peintres de cette époque. Une écriture efficace et dure par moment, mais très réaliste, comme les peintures du peintre, ce qui m'a beaucoup plu. J'y ai vu une sorte de rappel même si ce n'était sans doute pas fait exprès.
    La postface définit bien le livre à la fin. En effet, nous n'avons apparemment pas beaucoup de renseignements sur ces deux hommes, l'histoire est donc inventée, même sil e fond est totalement véridique et que l'auteure a repris toutes les dates des peintures importantes et a tout assemblé.
  J'ai trouvé ça très bien fait aussi, par l'époque qui est parfaitement représentée même si je n'y ai pas été pour vous le préciser. Mais avec tout ce qu'on a étudié en histoire, je peux quand même vous dire que c'est très représentatif de ce que je m'imaginais et de ce qu'on m'en a dit.
  Par toutes les épreuves que vit Juan, on le prend un peu en pitié à certains moments, mais finalement, pour un esclave, il a une vie..."magnifique". Son maître le considère presque comme un fils. Et il le remercie tant pour cela que justement, ça montre l'atrocité et la "maltraitance" que la plupart des maîtres fait subir à ses esclaves.
  Pour résumer, cet un livre qui m'a bien plu par sa vérité et par les faits marquants de la vie du peintre que j'ai appris. Une des premières lectures scolaires qui me plait avec les nouvelles de Maupassant et quelques-unes de l'année dernière. Je suis contente d'avoir découvert cette période sous un autre jour, avec un point de vue différent, plus doux, peut-être.
  Une belle biographie, un livre bien fait...à lire pour les intéressés de peinture, dessin ou histoire! ;-)
    
                                        Goutte!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!