En quelle langue?

samedi 20 avril 2013

Insaisissable, tome 2 : Ne m'échappe pas, de Tahereh Mafi

  Juliette s'est évadée de la prison dans laquelle la détenait Warner. Désormais, elle est en sécurité avec Adam, au Point Oméga, un endroit où toutes les personnes ont un don, quelque chose de plus, ou d'inhabituel, comme celui de Juliette : torturer en touchant.
  Mais elle sait que Warner semble immunisé contre son toucher mortel. Elle n'ose le dire, en a peur, mais se sent irrésistiblement attirée par ce dernier. Tout comme par Adam.
  Warner, toujours obsédé par la fuite de Juliette, n'a qu'une idée en tête : la retrouver. Mais lorsque le commandant suprême arrive pour corriger les erreurs de son fils, le sort de Juliette ne tient plus qu'à un fil.
 
Ecrit par Tahereh Mafi
Traduit par Jean-Noël Chatain
Aux éditions Michel Lafon
458 pages 
 
                  MON AVIS
 
ATTENTION SPOILERS DU TOME 1!     
  Tout d'abord, merci beaucoup à Jean-Noël Chatain, qui m'a permis de lire ce deuxième tome saisissant en avant-première! 
  Je viens tout juste de terminer, et je peux vous dire une chose : demain (date de sortie nationale), ruez-vous dessus! Ce livre est un trésor, un joyau dont on se délecte d'une impatience non mesurée, avec un entrain tel qu'il nous est impossible, et je pèse bien mes mots, impossible de la lâcher. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi a réussi a introduire à chaque fin de chapitre un suspense pareil... Ca, c'est rare, et quand le texte est, de surcroît, merveilleusement écrit, avec une plume régulière et fine, toujours délicate, douce comme les plumes d'un oiseau, mais à la fois coriace, saisissante, persistante et bourrée d'action, il ne faut pas passer à côté.
  Un chef-d'oeuvre, c'est sûr, mais même ce mot ne suffit pas. Et non ; je n'exagère pas le moins du monde! (Et je suis totalement objective...en prenant mon avis en compte, bien évidemment!) 
  Mais commençons par le point attirant capital : la couverture. Je pourrais vous en écrire des pages et des pages, sur cette couverture qu'on ne peut qualifier autrement que de magnifique, splendide, et j'en passe. Et cette matière...GRR!! Juste impressionnante! Bravo au photographe et à tous les metteurs en scène et tout! J'ai juste été un peu déçue qu'elle ne représente rien dans le livre, comme dans le premier tome où c'était la robe de Juliette, dans laquelle elle cachait son carnet. Là, il n'y a aucune signification, donc bon, c'est un peu dommage, mais elle reste incomparable quand même. 
  Bon! Maintenant que cela est dit, passons au plus important. 
  Vous voyez, ce livre, cette trilogie, c'est une bouffée de fraîcheur, un monde compliqué et incompréhensible qui pourrait devenir nôtre, un voyage sur une autre planète, dans un autre univers, un souffle qui hérisse le duvet de notre bras. Ce livre est une perle de la dystopie.
  Je me suis ruée sur le livre, comme je vous ai conseillé de le faire, lorsque je l'ai reçu et n'ai pas pu le lâcher jusqu'à maintenant, alors que je le finis tout juste et qu'il est encore bien frais dans ma tête.
  Ce livre est surprenant. Tout comme le premier tome, il nous emmène dans un univers improbable et pourtant réalisable, en dehors du don, bien sûr. Un univers dingue qui nous transperce comme une lame de couteau et nous réveille. Comme toutes les dystopies, me direz-vous. Oui mais non ; là ça va bien plus loin. Il faut lire pour comprendre.
  Je vous avoue que pour les 150 premières pages, je le trouvais moins bien que le premier. Je trouvais les dialogues plus naïfs et les personnages dotés d'un caractère pas assez marqué, moins pêchu et bien trempé. Seulement, mon avis s'est complètement contredit une fois la deuxième moitié du livre débutée, et même un peu avant. A partir de là, l'auteure enchaîne rebondissement sur rebondissement, merveille sur merveile pour nous, lecteurs, et on ne comprend plus rien à tout ce mélange incroyable de poésie et d'action, de suspense et de malheurs, de bonheurs et de sentiments confus, de discrétion et de feux qui se propagent en nous tant on brûle de continuer, de savoir, de connaître le fin mot de l'histoire, le dénouement qu'on voit pourtant arriver trop vite, trop tôt.
  J'ai trouvé Juliette égale à elle-même, avec une pointe en plus de...rébellion! Et d'envie d'utiliser son don...pas forcément pour le bien! C'est ce qui pimente le scénario. Ca et cette attirance qu'elle maudit pour Warner, dont on découvre le prénom. Ce choix cornélien que lui impose l'amour : Adam ou lui. Celui qu'elle aime, mais qui se révèle plus compliqué à atteindre qu'on ne le pensait, ou celui qu'elle a failli tuer, celui qui l'a gardée enfermée, celui que le meurtre n'effraie pas. Celui dont les yeux si verts l'enfoncent dans un malaise profond.
  J'aimerais crever ce ballon gonflé au spoils, mais je ne peux pas...!
  Ce livre est l'entre-deux étapes. Mais ça ne l'empêche pas d'être tout aussi intéressant que le premier, et j'imagine le troisième et ultime tome. Juliette, j'y reviens, gagne en maturité et prend de la hauteur par rapport à son sort et au monde dans lequel elle vit, aidée de Kenji, un personnage adorable qu'on rencontre vers la fin du premier tome, d'une maladresse touchante, d'un charme fou, et d'une bienveillance et d'une gentillesse impressionnantes. MAIS pour mon plus grand plaisir : il n'est pas parfait. Et a ces défauts! Ce qui n'était pas trop le cas d'Adam, qui pourtant, commence à se révéler et à crever l'abcès. On en apprend de plus en plus, mais ce n'est pas encore assez. J'ai la sensation qu'il cache encore quelque chose... Cependant, il est moins imperturbable et parfait, et ça fait du bien de lui trouver quelques failles ici et là.
  J'ai trouvé les résolutions aux problèmes un peu rapides, parfois, un peu trop simples, comme magiques, pour certaines seulement, je le reprécise. Mais parfois, c'est un peu trop tout-fait-tout-près. Ca ne m'a pas empêché de placer ce roman dans la case coup de coeur du mois d'avril...je viens à peine de décerner celui du mois de mars, mais ce n'est pas grave. Je sais que je ne lirai pas mieux ce mois-ci, enfin, je pense. Sinon, il faut vraiment viser trèèès haut!
  Je veux redire quelque chose sur l'écriture. Je vous en ai déjà pas mal parlé, mais je ne peux m'empêcher d'y revenir parce que wahoo! quoi! Un livre dystopique, à placer dans un milieu vague situé entre la fantastique, la politique et la science-fiction ainsi que les romans futuristes, écrit d'une plume si légère, tellement caressante qu'elle nous chatouille les yeux et le coeur...c'est tout bonnement impressionnant. Je vous le répète : ce style m'a fait frissonner. Je pense que ça vient plus du traducteur que de l'auteure en elle-même, sans vouloir vexer personne, bien sûr, parce que Never Sky, que j'avais lu et qui était traduit par la même personne m'avait fait un effet similaire, mais pas aussi poussé. Pas aussi plein d'émotions contradictoires, emmêlées, démêlées et remmêlées, pas aussi fulgurantes et parfois douloureuses à tel point qu'on ne sait plus qui de Juliette ou de nous vit le récit. C'est...déroutant. Et totalement intentionnel, bien sûr. Mais complètement déroutant. 
  Un roman coup de poing, en fait. Il ne nous fait pas prendre conscience de grand chose, à part de la chance qu'on a en ayant une vie "normale", parce qu'il est fictif et non réalisable ...j'espère. Mais "fictivement parlant", ce roman nous réveille et nous fait vivre des péripéties toujours plus folles et dangereuses les unes que les autres aux côtés d'une héroïne de plus en plus forte et prête à se battre.
  J'attends avec une impatience démesurée et une envie cataclysmique l'ultime tome de cette saga à succès qui sera d'ailleurs adaptée en film. Je pourrais encore vous en parler pendant bien des lignes, mais je pense que vous en savez assez pour vous jeter dessus...alors allez-y, qu'attendez-vous?! La sortie? Ah oui, c'est vrai...mais alors demain, plus d'excuse, hein?!
  Plus sérieusement, c'est réellement un phénomène à ne surtout pas manquer. Croyez-moi. Et il m'a totalement enchantée, donc un immeeeeense coup de coeur, parce que j'ai vécu tellement de choses en lisant ce livre que c'est difficile de tout exprimer.
  Lisez-le. C'est un ordre bon conseil.

2 commentaires:

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!