En quelle langue?

vendredi 26 avril 2013

Divergente, tome 2, de Veronica Roth

  Le monde de Tris a volé en éclats, détruit par la guerre qui monte les factions les unes contres les autres, y mêlant alliances, trahisons et batailles destructrices. Elle a tué ses parents, a rendu ses amis tueurs et a fait d'elle une jeune fille méfiante mais courageuse.
  Mais elle est Divergente, et plus que tous les autres, elle doit choisir son camp. Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être et découvrir ces secrets enfouis sous une épaisse couche de passé...
 
Ecrit par Veronica Roth
Traduit par Anne Delcourt
Aux éditions Nathan
462 pages
 
                         MON AVIS
 
(SPOILERS DU PREMIER TOME!!!)
  Tout d'abord, je voudrais exprimer mes sincères remerciements aux éditions Nathan et particulièrement à Samia, qui me permet de lire tout ces livres géniaux, et celui-ci avec!
  Bien! Alors, je vais commencer cette chronique. "Vraie" première de ce nouveau blog!
  A l'idée de me plonger dans ce deuxième tome, je fourmillais d'impatience. Lorsque j'avais terminé le premier tome, je m'en suis voulu d'avoir programmé à l'avance ce que je devais lire, parce que j'avais le deuxième sous les yeux et qu'il m'était inaccessible, par ma faute en plus! Je me maudissais moi-même! Alors quand ç'a été son tour, je peux vous dire que j'ai sauté de joie!
  Pourtant, j'ai pris deux semaines pour lire ce livre. Et une livre en deux semaines, chez moi, c'est quand même trèèèèès rare. C'est un coup de cœur, mais...pas un total, comme le premier. Je m'explique?
  Commençons par le négatif.
  Dans ce tome-ci, j'ai trouvé Tris un peu trop...pas superficielle, mais parfois pimbêche et trop complexe, avec des sentiments souvent trop contradictoires qui partent un peu dans tous les sens, ce qui l'a rendue un peu moins attachante qu'au premier tome. Elle reste une héroïne digne de ce nom, à laquelle on s'attache, qu'on s'approprie, mais il est vrai que parfois, il y en a un peu trop.
  Et puis le deuxième point, bien plus fondamental, cette fois, ce sont les détails. Incessants. Et les fausses pistes se mélangeant sans interruption avec les vrais, les mensonges avec les vérités, les ennemis des amis, les trahisons... TROP! Il y a trop de choses! Je n'aurais jamais cru dire ça d'un livre, mais là, c'est trop! Ou à ce compte-là, j'aurais aimé que l'auteure fasse des rappels, un peu du premier tome, aussi, et puis des personnages, parce qu'entre tous ceux qui meurent (il y en a quand même beaucoup!) et puis ceux qui trahissent, ceux avec lesquels on ne sait pas sur quel pied danser et tous les autres... Comment vous dire? C'est un peu dur de s'y retrouver! J'ai eu quelques pertes de mémoires, avec tous ces "entremêlages", et du coup, c'est dur de se raccrocher à ce dont on se souvient par moments.
  Mais à part ça, c'est encore un livre qui m'a quand même bien plu! Les intrigues sont intéressantes, les rebondissements toujours de la partie, les secrets nombreux et impérissables et les découvertes...croustillantes! Tout comme les histoires d'amour qui se forment et s'arrêtent parfois brutalement. Bon, je ne devrais pas vous dire tout ça, moi...!
  Ici, on sent que l'univers de Tris grandit avec elle, elle prend de la hauteur par rapport à sa petite personne et regarde le monde dévasté qui l'entoure. Elle lutte contre la guerre et prend de plus en plus de décisions importantes, elle mûrit, et défend ses opinions, sûre de ses principes et de ses valeurs.
  J'ai eu du mal à bien rentrer dans l'histoire, au début, car le récit commence lentement, jusqu'à la rencontre avec...un certain groupe! A partir de la centième page, disons, les choses s'accélèrent, se précisent et prennent une autre tournure. L'auteure ne nous laisse alors pas de répit et enchaîne coups durs, rebondissements, trahisons, amitiés, révélations...nous entraînant dans un tourbillon cataclysmique de nouveautés imprévisibles! La tension est palpable et les relations deviennent plus électriques.
  Ce tome-ci est très différent du premier, encore juvénile, dans lequel on découvrait l'univers, s'habituant progressivement à ses principes et son fonctionnement. Là, Veronica Roth n'y va pas par quatre chemins et fonce.
  J'ai beaucoup apprécié l'apparition marquée des sans-faction, dont on nous parlait dans le premier tome, mais seulement vaguement, avec de petites touches de suspense indélébiles, persistantes, mais qu'on laissait se perdre dans le raz-de-marée d'infos. Ici, on en apprend beaucoup plus sur ce groupe à part et son fonctionnement, ce qui m'a beaucoup plu! On parle également de ce qu'il y a derrière la Clôture, derrière les cinq factions, derrière le monde protégé dans lequel les personnages du roman vivent, et c'est sur ce point que se fonde finalement toute l'histoire. D'ailleurs, je pense que le troisième et dernier tome abordera largement le sujet...! Je l'espère, en tout cas, mais ça ne m'étonnerait pas du tout.
  Les personnages ne sont pas tout à fait égaux à eux-mêmes et ont beaucoup changé d'un tome à l'autre. J'ai eu quelques grosses déceptions dont je ne vous dirai rien, mais...c'est transperçant, toutes ces trahisons! J'ai trouvé Quatre un peu...trop distant, comme Tris ne manque pas de le remarquer, et je pense que quelque chose se trame là-dessous, mais il y a un petit truc, je ne saurais pas dire quoi, que je n'ai pas bien senti dans ce livre. L'alchimie du couple s'est un peu effacée et les coups durs viennent s'installer assez fréquemment... Il faut dire que Tris est un peu casse-pieds à plusieurs moments, assez souvent, d'ailleurs! Trop tête de mule. Bref, je ne vous en dis pas plus.
  Pour les autres, il y en a beaucoup, mais peu occupent un place extrêmement importantes, en dehors de Marcus et d'autres qu'on découvre, qu'on surprend, et dont je ne peux rien vous dire non plus...!
  Mais un autre détail m'a dérangé : leur facilité à tuer. C'est ce que j'ai aimé chez Tris, ce sentiment de culpabilité qui ne paraît que chez elle. Ce petit pincement au cœur lorsqu'elle prend un pistolet et qu'elle pense instinctivement à Will. Dans ce tome, elle sera confrontée bien souvent à cette réalité et à son crime qui la rendent plus humaine, plus accessible pour nous, lecteurs.
  C'est ce qui m'a un peu embêtée ; cette inhumanité. Il n'y a pas grand chose à dire de plus là-dedans, mais, c'est trop facile de tuer comme ça sans prendre gare des conséquences.
  Les évènements prennent une autre tournure dans ce tome, et les doutes, les drames, la tristesse sont les maîtres-mots du texte.
  L'écriture est tout aussi fluide et agréable que dans le premier tome, d'un rythme soutenu, munie d'un suspense haletant... Impec! Pile dans l'univers! Non, vraiment, sur ce point, un sans-faute. c'est simple, parfois un peu plus travaillé, sobre mais toujours dans le ton de l'histoire.
  En conclusion, je dirais que ce deuxième tome m'a beaucoup plu, même si je l'ai trouvé un peu en-dessous du premier, ces quelques pertes de mémoire m'ont nu peu dérangées et j'aurais aimé avoir quelques rappels, surtout au niveau des personnages, en fait.
  Cependant, j'ai passé un excellent moment avec ce tome fantastique, ce livre qui reste un coup de cœur grâce à une histoire originale et un petit truc en plus hors du commun, et suis impatiente de me plonger dans l'ultime de la trilogie, surtout après la révélation finale de celui-ci...!
 

6 commentaires:

  1. C'est marant, j'ai pense la meme chose moi aussi! C'etait super mais pas aussi bien que le premier! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il a manqué un tout petit truc, une petite étincelle qui change la donne... Un peu dur d'expliquer ce sentiment, mais bon...!
      Et puis, comme je l'ai dit ; mes pertes de mémoire n'ont sûrement rien arrangé! ^^"

      Supprimer
  2. J'ai aimé ce second tome aussi. Divergente reste une très bonne série. Vivement le 3ème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vivement, vivement! En espérant qu'il sera à la hauteur de la suite que réclame ce second tome! =D

      Supprimer
  3. J'aime définitivement pas la couverture française !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les goûts et les couleurs! On ne peut pas convaincre tout le monde ;)

      Supprimer

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!