En quelle langue?

dimanche 21 avril 2013

Comment (bien) rater ses vacances, d'Anne Percin

 Maxime, un jeune lycéen presque majeur (oui mais presque, c'est le mot en trop!) décide d'aller passer ses vacances chez sa grand-mère au Krêmlin-Bicêtre lorsque ses parents sont partis en randonnée en Corse et sa petite soeur en Bretagne pour une colo d'un mois avec sa meilleure amie!
  Réjouis à l'idée de passer ses vacances à geeker et à se faire chouchouter par sa grand-mère, il ne se doute pas en arrivant que celle-ci va vite faire un espèce d'infarctus et être emmener aux Urgences...!
 
                   MON AVIS
 
  Ah! Tout d'abord, qu'est-ce que j'ai pu RIRE!!! (Petite anecdote : en étude, j'étais en train de bouquiner ce trésor et je me suis bidonnée pendant au moins 10 minutes sous le regard un peu à cran des autres élèves! Bref, ma vie ne doit pas trop vous passionner!)
  Donc ce livre est une merveille contre la dépression! Sarcastique, comique et hilarant au possible, Maxime nous conte ses vacances avec un charme inexplicable, nous faisant partager ses petites inquiétudes et ses immenses fous rires!
  Nous faisons sa connaissance au fur et à mesure du livre étant donné qu'il est écrit à la première personne, un jeune garçon débrouillard et trèèès imaginatif, confondant par exemple oignons et bulbes de tulipes! Malgré l'inquiétude qu'il ressent pour sa grand-mère, le jeune homme ne se dépite pas, contrairement à ce à quoi nous pouvons nous attendre, et enchaîne les blagues! Anne Percin s'est littéralement plongée dans son personnage : un jeune homme de 17 ans! Grâce également à sa plume alerte et vive, nous nous laissons emporter dans ce tourbillon de bonne humeur, de découvertes charmantes (ou pas!) et toujours plus drôles les unes que les autres! (Bon, d'accord, je vais arrêter avec l'aspect comique, je crois que vous avez compris, maintenant!)
  Je cherchais ce livre depuis un bon bout de temps à la bibli et j'ai eu l'immense chance de tomber dessus (merci Seb et Angélique!)
  Nous nous laissons divaguer dans les essais (peu fructueux, donc! Retenez!) culinaires de Maxime et par son imagination débordante!
  On rencontre dans ce livre "Mamie"! Une grand-mère pas trop comme les autres qui parle de tout sans aucun gêne! (On voit vite de qui Maxime tient son humour débordant!) Une grand-mère qui n'a donc pas sa langue dans sa poche et qui (comme toutes les grands-mères) se mêlent un peu des petites histories de leurs petits-enfants! Elle reste cependant un personnage haut en couleur, charmante, sarcastique et malicieuse! N'oublions pas ses fameuses cerises à l'eau-de-vie! Ben oui! C'est quand même en partie de leur faute si elle se retrouve à l'hosto!
  Et puis, un autre personnage...virtuel fait son apparition, mais...je choisis de ne pas trop vous en dire! ;-)
  Bref! Vous l 'aurez compris c'est un vrai coup de coeur pour moi, un livre qui n'attend pas et qui se lit tout seul! L'avantage est que les chapitres sont courts et toujours humoristiques (ou presque toujours, parfois c'est monologue "guitaresque"! Ou chat avec ce personnage virtuel, ou encore tout simplement rencontre avec l'homme-qui-ne-rit-jamais, enfin, je veux dire un certain policier!) Alors, si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas : lisez-le! Une bonne dose de gros fous rires vous attend avec quelques passages remplis de suspense et de combines hilarantes! Mais au-delà ce cela, Anne Percin signe ici un roman plein de finesse qui nous fait comprendre qu'à la place de Maxime, on n'aurait sans doute pas fait beaucoup mieux, et que la famille, contrairement à l'avis de beaucoup d'adolescents, c'est précieux et irremplaçable!
  Une fin plus qu'ouverte qui, sans être très hésitante, nous donne indéfectiblement envie de lire le deuxième tome!    
 
(Comporte 185 pages qui se dévorent! Deux petites jours pour moi!)
 
                 Goutte!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!