En quelle langue?

dimanche 21 avril 2013

Comment (bien) gérer sa love story, d'Anne Percin

  Maxime fête cette année ses 18 ans, et maintenant, c'est la rentrée! Après les vacances plutôt ratées, certes, qu'il vient de passer, il semble tout avoir pour passer une année de rêve! Mais bon, comme chacun le sait, l'amour n'est pas très fiable... C'est un truc complètement irrationnelle ; y a plein d'effets indésirables...
 
                         MON AVIS
 
  Oui, oui, je sais, j'ai presque fait copier/coller la quatrième de couverture, mais je n'étais pas très inspirée, voilà tout! Bon, je vais essayer de me rattraper avec mon humble avis!
  J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome, et à vrai, j'ai même été étonnée que son comique et sa qualité égalent pratiquement le premier tome que j'avais juste adoré!
  C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé Maxime, son humour au second degré, ses vannes, ses références littéraires, musicales, filmographiques qui m'avaient conquise dans le premier tome! Seulement à présent, Maxime est AMOUREUX! Et oui! Et franchement, ça change bien des choses dans sa petite vie!
  Et puis bon, entre amoureux, disons qu'ils commencent à entrevoir une vie d'adulte...! ;-)
  Son personnage a pour le coup été un peu plus fouillé, et nous faisons plus ample connaissance avec Natacha -Pikatchu-, une jeune fille bien sympathique, qui fait des études de psycho, et ça, ça a donné un petit brin encore plus sympa à l'histoire parce que Maxime et la psycho, bah comment dire?...ça fait deux! Enfin bref! Une jeune fille déjà à la fac, de surcroît, dont nous faisons la connaissance dans le tome 1, mais là, c'est plus "approfondi"!
  Maxime se découvre une nouvelle passion, également : la guitare! Et oui, souvenez-vous! Dans Comment (bien) rater ses vacances, il découvre l'existence du vieil instrument appartenant à son père dans le grenier du Kremlin et il commence à se prendre au jeu. Mais là, ça devient carrément passionnel avec idée de monter un groupe, et tout le tintouin (d'où le titre du tome 3, j'imagine : Comment devenir une rock star (ou pas) ) et ça donne une note très sympa, là aussi!
  Je voudrais aussi vous parler des titres des chapitres que j'ai ADORES!! Il n'y a pas plus drôle, encore une fois! Bon, il faut être dans le contexte, mais en gros, ça représente bien l'humour de Maxime! Pour vous donner un aperçu!
  Mais, pour tout dire, j'ai été un tout petit peu déçue par le fond de l'histoire. En effet, le roman se fonde cette fois-ci sur les relations amoureuses des adolescents, et franchement, j'ai trouvé ça très caricatural! Et bon, ce n'est ni dérangeant, ni rien, mais j'ai trouvé ça un peu dommage de tomber dans ce registre, parce que l'humour devient plus "gênant", ou disons que ça devient moins facile de faire des blagues sur ce sujet, ou alors, on a l'impression que Maxime ne prend pas sa relation au sérieux, donc...c'était un peu étrange, de ce  côté-ci!
  Malgré ce point, j'ai été contente de voir que la répartie de Maxime n'avait pas diminué, et que les notes en bas de page étaient toujours si excellentes!
  Quelques phrases poétiques se sont glissées dans le roman, assez étrangement! Sans que ça ne fasse improbable, c'est assez bizarre de faire la coupure avec l'humour sarcastique, prenez cet exemple :
On était comme deux blessés qui n’osent pas se toucher de peur de se faire mal. Et qui se contentent d’esquisser quelques gestes à travers leurs bandages, le plus doucement possible pour ne pas faire craquer les pansements.
C'est joli, quand même! et là, ça tombait un peu...Plouf! ^^ Bon, pas très explicite, je le reconnais! Mais, ça faisait un peu drôle d'avoir cette jolie et tendre phrase au milieu du chapitre comique/sadique.
  A part cela, les aventures et péripéties s'enchaînent tout comme dans le premier tome, sur un rythme palpitant et très entraînant, avec des allusions comiquissimes! Ce petit Maxime devient donc plus grand avec son apprentissage musical, son apprentissage -légèrement chaotique- amoureux et puis ce nouveau job qui l'occupe quand même bien -ne serait-ce pas trop, pour un terminal ES qui a la bac a passé? Sans vouloir paraître rabat-joie, hein!- consistant à faire un peu le baby-sitter d'un enfant Asperger passionné par les singes. Ses emmêllages de pinceaux sont parfois si cocasses pour nous mais si gênantes pour lui, qu'ils ne donnent lieu qu'à une impasse : le fou rire -ASSURE!
  Les pages défilent, défilent et re-défilent sans qu'on ne puisse faire quoi que ce soit pour les arrêter dans leur élan! Le livre est juste indécrochable jusqu'à ce qu'on ait terminé la dernière phrase! La fin est clairement ouverte à mon plus grand bonheur (même si je connaissais déjà l'existence du troisième tome!)!
  Voilà, voilà! J'ai été vraiment heureuse de retrouver Max et sa petite bande, même si j'ai trouvé ce deuxième tome un peu moins bon que le premier. Toujours aussi foncièrement drôles, humoristiques, blagueurs, vanneurs et tout ce que vous voulez, tous ces personnages n'ont pas fini de nous surprendre! J'attends impatiemment de pouvoir dévorer le troisième tome!! =D
 
(Comporte 246 pages qui se dévorent!)  
  Elu coup de  8937439-symbole-gribouill-es-coeur-rouge.jpg de Novembre 2012! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour!
Pour laisser un commentaire, assez simple :
- vous écrivez votre message dans l'encart blanc pour cela, juste sous ce petit texte
(- vous êtes gentil-poli-mais-vous-dites-quand-même-ce-que-vous-pensez)
- vous sélectionnez le profil de votre choix
- vous appuyez sur "Publier"
ET VOUS N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE LE CODE POUR PROUVER QUE VOUS N'ETES PAS UN ROBOT!

Et voilà! C'est dans la poche, prêt à être lu, publié par mes soins et à obtenir une réponse!
Merci beaucoup pour votre passage sur Rivière de Mots et à très bientôt!